• Chats et reptiles

    Soumis par Lorraine Rdd le Mercredi 2 janvier 2019 à 10:35
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    Les bars à chats sont super à la mode, mais une autre expérience introduit les chats à l’école, est-ce bien sérieux ?

    On sait que les chats apaisent et nous donnent du bien-être, c’est ce que l’on appelle la ronronthérapie. Le ronron du chat agit sur notre cerveau et déclenche la production de la célèbre sérotonine, l’hormone du bonheur. Et en effet à L’Isle-sur-la-Sorgue, l’école Candide est le premier établissement en France à avoir intégré la ronronthérapie dans sa pédagogie avec une dizaine de chats en liberté qui se balade de classes en classes, s’étale sur les cahiers et piquent une ronflette sur le bureau du prof.

    C’est aussi un joli coup de com car les médias en ont parlé mais aussi une idée pas bête car en effet les élèves adorent ces chats, ça leur permet de créer des liens entre eux, ça motive ceux qui n’aiment pas l’école et ont des phobies scolaires scolaire. La directrice, Michèle Bourton explique "Le chat est un vrai thérapeute. Nous avons des enfants qui ont complètement changé de comportement, et très rapidement. Avec l’animal, ils apprennent à avoir confiance en eux et à se maîtriser grâce aux ronronnements". C’est une méthode pas cher, joyeuse et maligne et peut-être une idée pour désemplir les refuges. Cela dit il n’y a pas que les chats à faire l’actu, au Cambodge on vient d’ouvrir... un bar à reptiles !

    C’est l’angoisse ! En effet les clients très nombreux qui affluent dans ce nouveau bar de Phonm Penh viennent pour se faire des frissons en buvant un café car on y voit toutes sortes d’animaux qui circulent en liberté, serpents, iguanes, lézards ou scorpions. Tous nés en captivité, ouf, on n’a as été les chasser dans la nature. Le but de la propriétaire, Chea Rathy, est bien sûr d’attirer des clients mais aussi de nous apprendre que ces animaux ne sont pas plus méchants que d’autres. Et en effet, ils sont plutôt paisibles, heureux de vivre en liberté. Les jeunes adorent particulièrement le concept et le dernier truc à la mode est d’y aller pour faire un ... selfie. Un selfie avec un serpent ou un scorpion, ça vous tente ?

    FacebookTwitter
  • Quand les Américains se lancent dans le cannabis… vaporisé !

    Soumis par Lorraine Rdd le Lundi 17 décembre 2018 à 10:13
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    Alors que l’on envisage l’autorisation du cannabis thérapeutique en France, la nouvelle mode aux Etats-Unis est de fumer un joint non pas en le fumant mais avec un vaporisateur, est-ce bien sérieux ?

    Le cannabis reste illégal en France, en effet l’Agence nationale de sécurité du médicament vient de donner son feu vert pour envisager sa légalité dans un cadre médical pour soulager notamment les douleurs en cas de sclérose en plaque par exemple. Et côté fumette récréative, de plus en plus de pays légalisent les drogues douces, le marché est donc énorme mais pas forcément avec le joint que l’on connaît mais plutôt le vaporisateur. D’ailleurs les américains hyper branchés trouvent que fumer un joint c‘est has been. Le dernier truc c’est le vaporisateur à herbe car plus sain puisque vous ne le fumez pas avec du tabac, et il n’y a pas de combustion. L’herbe est pure, hachée menue et chauffée jusqu’à 200°C pour créer une vapeur que vous aspirez avec un vaporisateur qui ressemble à une cigarette électronique.

    Est-ce réellement plus sain ? Oui car on évite la combustion et le tabac, par contre c’est plus fort car les effets psychotropes sont plus importants avec les effets secondaires habituels, fringales qui vous jette sur le frigidaire, yeux tout rouges, le rythme cardiaque qui bat la chamade et surtout une tendance à la paranoïa. Les spécialistes déconseillent donc aux gens qui n’ont pas l’habitude de vaporiser de l’herbe car ils ne sauront pas doser et pourraient avoir de très mauvaises surprises.

    Par contre pour les autres c’est une aubaine car, contrairement au joint qui sent fort et qui n’est pas très discret, la vapeur n’a quasiment pas d’odeur, cela veut donc dire que beaucoup vont se balader avec leur cigarette électronique et qu’on n’y verra que du feu. Les pays qui ont légalisé le cannabis comme les Pays-Bas, certains états américains ou le Canada vont certainement être très attentifs à ce nouveau vaporisateur. En France, le cannabis thérapeutique s’il est réellement autorisé sera sans doute sous la forme de spray mais ce vaporisateur va peut-être relancer le débat de la légalisation du cannabis récréatif, débat qui pour l’instant est toujours resté fumeux en France !

    FacebookTwitter
  • Les Chinois auraient créé "un soleil artificiel"

    Soumis par Lorraine Rdd le Vendredi 7 décembre 2018 à 06:49
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    Toujours dans la série écolo avec la COP 24 qui se déroule actuellement en Pologne, on parle d’innovations spectaculaires comme le soleil artificiel créé par les chinois, est-ce bien sérieux ?

    On a du mal à y croire pourtant la Chine aurait en effet créé un "soleil artificiel" beaucoup plus chaud que le vrai. C’est un supraconducteur thermonucléaire expérimental, installé dans la ville de Hefei. Ce serait une technologie beaucoup plus sûre que l’énergie nucléaire qui utilise des éléments radioactifs. Ce serait trop technique d’expliquer comment cela fonctionne mais cela fait des années que les ingénieurs sont fascinés par le soleil et tente d’imiter ses capacités. Si ce soleil artificiel tient ses promesses, un jour - pas demain mais un jour - nous aurons des soleils artificiels pour remplacer le charbon ou le pétrole de façon écologique. Ça fait rêver…. Autre idée étonnante : un jour nous imprimerons nos panneaux solaires.

    Les panneaux solaires sont en effet une excellente façon écologique d’obtenir de l’énergie à partir du soleil mais ça reste très compliqué et cher au quotidien. Alors, des chercheurs australiens ont mis au point des panneaux solaires imprimables grâce à une imprimante 3D. Fabriqués en plastique, le même plastique que celui des bouteilles, on pourra imprimer un panneau solaire pour faire fonctionner une lampe par exemple pour un prix très réduit. Aujourd’hui, un panneau solaire peu cher coûte 235€/m2, alors que celui-ci sera à 8€/m2 !  Hyper léger donc facile à manier, ce panneau solaire sera en plus recyclable. Si les derniers tests sont concluants, cette petite merveille sera mise à la vente d’ici moins de deux ans. Une dernière bonne nouvelle concerne nos fameuses batteries.

    Des batteries que l’on critique d'ailleurs beaucoup notamment celles pour les voitures électriques qui posent de gros soucis environnementaux car elles nécessitent du nickel et du cobalt que de pauvres gens, souvent des enfants, extrait dans des mines. De nombreux industriels et scientifiques réfléchissent à des solutions de remplacement comme des électrodes organiques, issus de la biomasse. Naturels, abondants, recyclables, ils ont toutes les qualités sauf d’être très performants, c’est un problème. Sauf si on y ajoute du magnésium. Cette découverte du CNRS des Université de Nantes et de Picardie est une petite révolution. En remplaçant le lithium par du magnésium, qui est abondant, pas cher et sans danger, on rendrait nos batteries efficaces et écolos. Un avenir prometteur pour nos voitures, nos smartphones, etc.

     

    FacebookTwitter
  • Un peu de poésie zoologique

    Soumis par Lorraine Rdd le Jeudi 22 novembre 2018 à 09:54
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    Un beau livre sort pour Noël qui nous raconte d’incroyables histoires d’animaux, on pourrait croire à des légendes mais c’est très sérieux.

    L’auteur, Emmanuelle Pouydebat est directeur de recherche au CNRS et au Muséum d’histoire naturelle donc c’est très sérieux en effet. Elle travaille sur le comportement des animaux et au lieu d’écrire un autre essai comme celui sur l’intelligence animale, elle a choisi de faire un beau livre, un joli objet rose et bleu avec des illustrations ravissantes de Julie Terrazzoni. Donc on se balade en lisant des histoires au milieu de lézards qui marchent sur l’eau qui font même du surf, d’insectes qui se déguisent en orchidées et d’oiseaux qui créent des palaces tout en couleurs pour séduire les filles. Mais dans le genre dragueur, mon chouchou est le cacatoès qui compose de la musique. Nos hommes à nous, nous font le coup "tu danses ?", lui il crée une mélodie pour attirer les femelles.

    Il chante mais pas que, il joue également de la batterie ! Et en fabriquant lui-même sa baguette. Il taille une branche de 20 centimètres et avec ses pieds il joue de la batterie contre  un arbre avec des cadences super bien rythmées et le plus incroyable c’est que chaque cacatoès a son son style et son rythme, certains sont rapides, d’autres font des fantaisies, des ruptures de rythme. On les entend à 100 mètres à la ronde donc les femelles viennent écouter et repèrent les meilleurs musiciens. Donc messieurs, côté séduction, le cacatoès met la barre très haut ! Les animaux ont d’incroyable talents comme celui de rajeunir !

    Et ça, ça nous intéresse tous ! Ça va vous faire aimer les méduses, ces magnifiques créatures transparentes qui se multiplient en ce moment avec la surpêche de ses prédateurs, les poissons et le réchauffement climatique. Mais surtout, la méduse est hyper forte, elle est immortelle. Quand elle a un problème, s’il n’y a rien à  manger, ou qu’elle a un coup de stress, hop, elle retourne en enfance, elle revient à son stade juvénile. Mieux : elle peut ne jamais vieillir car elle peut bloquer la mort programmée de ses cellules et réparer celles qui sont abîmées. Vous imaginez les progrès en médecine que l’on va faire grâce aux méduses !

    Emmanuelle Pouydebat "Atlas de zoologie poétiquechez Arthaud

    FacebookTwitter
  • Sanctions américaines : nos gouvernants n'ont aucun courage

    Soumis par Lorraine Rdd le Mercredi 21 novembre 2018 à 10:14
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    SANCTIONS AMÉRICAINES : NOS GOUVERNANTS N’ONT AUCUN COURAGE !

    1,34 milliards de dollars, c’est ce que la société générale va devoir payer pour mettre fin aux poursuites lancées par les usa contre la banque pour avoir violé l’embargo sur Cuba. Il y a quatre ans c’est une autre banque française, BNP Paribas, qui avait dû payer 9 milliards de dollars pour avoir utilisé le dollar pour commercer avec des pays sous embargo américain

    SANCTIONS AMÉRICAINES : NOS GOUVERNANTS N’ONT AUCUN COURAGE !

    Oui nos gouvernants n’ont aucun courage car, qu’on le veuille ou non, ce n’est pas aux Etats-Unis de décider de la politique commerciale de la France qui doit faire du commerce avec qui et comme elle veut sans avoir à subir les diktats venus de Washington ou d’où que ce soit

    SANCTIONS AMÉRICAINES : NOS GOUVERNANTS N’ONT AUCUN COURAGE !

    Car ces sanctions pénalisent gravement notre économie et nos emplois. Le premier marché export de PSA était l’Iran, un pays duquel le constructeur français a dû se retirer pour la seconde fois suite à l’embargo américain. La conséquence a été la suppression de centaines d’emplois en France puisque de nombreuses pièces détachées partaient de l’hexagone pour être assemblées là-bas. Dans le même temps, les USA n’ont aucun problème pour vendre des milliards de dollars d’armes à l’Arabie saoudite qui massacre les populations civiles au Yémen, nous en vendons aussi, l’Arabie saoudite qui n’a aucun problème pour pendre les homosexuels, lapider les personnes adultères, traiter comme des esclaves les travailleurs immigrés et former idéologiquement le terrorisme islamiste, dans les madrassas pakistanaises ou ailleurs. Mais une fois de plus, la France se tait et paye.

    SANCTIONS AMÉRICAINES : NOS GOUVERNANTS N’ONT AUCUN COURAGE !

    FacebookTwitter
  • Pourra-t-on bientôt diriger les nuages ?

    Soumis par Lorraine Rdd le Mercredi 21 novembre 2018 à 10:10
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    Pour résoudre les conséquences du réchauffement climatique, on tente de maîtriser les nuages, est-ce bien sérieux ?

    Certains ingénieurs partent dans de grands délires, on appelle ça la "géo-ingénierie", des inventions parfois folles pour contrer le changement climatique. Maintenant qu’on va au-dessus des 2° et que les humains n’ont pas l’air de vouloir changer beaucoup leurs habitudes, il faut trouver des solutions urgentes pour éviter le four. Certains ne resteront que des projets fous et tant mieux car contrôler la nature peut être extrêmement dangereux. Mais parmi les pistes sérieuses qui inspirent beaucoup ces professeurs Tournesol, il y a les nuages, ce miracle du quotidien qui enchante les peintres et nous offre la pluie. Or les nuages abaissent aussi la température de la planète d’où le fantasme de les faire grossir pour faire barrage au rayonnement du soleil. Parmi les idées folles, celle du physicien John Latham qui propose d’injecter des gouttelettes d’eau dans les nuages pour les augmenter et celle de l’ingénieur Stephen Salter qui imagine des navires sans pilote, contrôlés par satellite qui sillonneraient les océans en projetant de l’eau de mer en l’air.

    On est un peu dans le délire mais certaines recherches semblent plus réalistes comme celle des israéliens qui travaillent sur une algue, Emilia/nia hux/leyi, qui prolifère dans l’Atlantique. Elle peut projeter dans l'air, via les embruns, des noyaux de condensation qui pourraient créer des nuages. C’est un phénomène local que l’on vient de découvrir et les chercheurs de l’institut Weizman des Sciences pensent qu’il en existe sans doute ailleurs et que cela pourrait être une solution intéressante vu le nombre impressionnant d’algues dans les océans. C’est une piste à suivre. L’Australie est très active dans le domaine et le gouvernement a débloqué des fonds pour tenter de sauver la grande barrière de corail qui se porte très mal ce qui est très inquiétant pour notre avenir.

    Et elle travaille aussi pour éclaircir les nuages. Comment ? En y injectant des petites gouttelettes d’eau de mer. Quand l’eau se vaporise, il resterait des particules de sel qui flotterait dans l’air ce qui permettrait de mieux réfléchir la lumière solaire et du coup de faire barrage pour protéger les coraux de la chaleur, un peu comme un parasol géant. Cela semble complètement farfelu mais le but est de nous faire gagner du temps en attendant des solutions plus durables. Et les scientifiques y croient, espérons qu’ils ne soient pas trop dans les nuages pour le coup !

    FacebookTwitter
  • Robots cafards, lunettes anti mal au cœur… Les innovations les plus insolites des constructeurs automobiles

    Soumis par Lorraine Rdd le Lundi 19 novembre 2018 à 10:17
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    Les constructeurs d’automobiles travaillent toujours à améliorer nos véhicules notamment avec des robots cafards et des lunettes anti-mal de cœur, est-ce bien sérieux ?

    C’est sérieux et sacrément nécessaire ! Ce sont les ingénieurs de Rolls-Royce qui travaille sur des minis-robots de quelques millimètres capables d’identifier et de réparer les anomalies dans les moteurs d’avion. Car si on connaît tous les voitures de luxe, on sait moins que Rolls-Royce fabrique aussi des moteurs d’avion. Ils se sont inspirés des cafards pour concevoir ces minuscules robots qui pourraient s’introduire dans les moteurs de façon hyper rapide pour les entretenir ou les réparer.

    Ils sont ultra-sophistiqués bien sûr, ils mesurent 15 millimètres de hauteur, ne pèsent que quelques dizaines de grammes, sont dotés chacun d’une caméra et d’un système optique de balayage 3D qui permet aux ingénieurs de connaître rapidement l’état de l’intérieur du moteur. Ils travaillent en tandem. Le premier va inspecter et s’il y a un souci, un autre robot arrive avec le matériel nécessaire pour réparer la panne. Ils peuvent non seulement aller partout, dans des endroits improbables mais en quelques minutes quand les humains mettraient 5h à faire la même chose.

    Pour l'instant, ce ne sont que des prototypes mais normalement ils seront prêts dans 2 ans ! En attendant, Citroën de son côté travaille sur le mal de cœur, bonne nouvelle pour tous ceux qui sont malades en voiture. On connaît l’origine : un conflit entre ce que vous voyez et votre perception de l’équilibre. Une start-up du Var, Boarding Glasses, développe Seecitroën, des lunettes pour harmoniser la vue et l’équilibre en créant un horizon artificiel. Elles portent 4 anneaux (deux devant les yeux, deux de chaque côté) qui contiennent un liquide qui se déplace et recrée une sorte d’horizon ce qui empêche d’avoir mal au cœur en voiture mais aussi en train ou en avion. 99 euros sur le site de Citroën pour ne plus entendre "quand est-ce qu’on arrive, j’ai mal au cœur".

    FacebookTwitter
Les rubriques Sudradio