Hommage à Johnny : "Attention à ce que l'émotion ne fasse pas perdre la raison"

Johnny Hallyday ©PATRICK STOLLARZ - AFP

Le sociologue Jean-Pierre Le Goff était l'invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio.

Il y aura donc un hommage populaire rendu à Johnny Hallyday, samedi, sur les Champs-Élysées, avec une prise de parole d'Emmanuel Macron.

Un moment de recueillement qu'il faut distinguer de l'hommage national qui sera rendu à Jean d'Ormesson, vendredi.

Pour Jean-Pierre Le Goff, sociologue, invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio, il faut tout de même faire attention à ne pas tout mélanger, surtout suite à la réaction d'Emmanuel Macron qui avait qualifié l'Idole des Jeunes de héros.

"Je pense que Macron n'a pas forcément maîtrisé ce qu'il voulait dire, a indiqué Jean-Pierre Le Goff. Un chanteur reflète l'air du temps, Johnny l'a fait très bien, avec une force extraordinaire, mais de là à parler de héros, avec une prise de parole du président de la République, je trouve qu'il faut faire attention à ce que l'émotion ne fasse pas perdre la raison."

"Avant, vous aviez des scientifiques, des héros de la Résistance, Jeanne d’Arc, des gens qui s’étaient sacrifiés pour les autres, a rappelé Jean-Pierre Le Goff. Johnny, c’est un autre registre. Ça ne veut pas dire un mépris, mais il faut faire attention à ne pas en dire trop, parce qu’il va y avoir l’effet inverse. L’opinion, au bout d'un moment, va dire ‘Ça suffit’."

Écoutez l'interview de Jean-Pierre Le Goff, invité du Grand Journal de 18h au micro de Véronique Jacquier

 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio