Ouragan Irma : "Le bilan sera dur et cruel, nous aurons des victimes", selon Emmanuel Macron

Ouragan Irma : "Le bilan sera dur et cruel, nous aurons des victimes, " selon Emmanuel Macron
Emmanuel Macron s'exprime devant la Conférence des ambassadeurs à Paris, le 29 août 2017 © Yoan Valat / AFP

Emmanuel Macron a déclaré ce mercredi que le bilan du passage de l'ouragan Irma à Saint-Barthélémy et Saint-Martin "sera dur et cruel" et qu'il y aura "des victimes à déplorer".

Comme il fallait s'y attendre, le passage de l'ouragan Irma, classé en catégorie 5 sur l'échelle de Saffir-Simpson, a causé de sérieux dégâts sur les îles de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin. À l'heure de faire le point sur la situation, Emmanuel Macron ne s'est d'ailleurs montré guère optimiste quant aux conséquences de cette tempête, qualifiée d'"historique" par Météo France.

"Je peux d'ores et déjà vous dire que le bilan sera dur et cruel, nous aurons à déplorer des victimes", a ainsi déclaré le chef de l'État lors d'un point presse organisé ce mercredi soir en compagnie du Premier ministre Édouard Philippe et du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. "Les dégâts matériels sur les deux îles sont considérables", a-t-il poursuivi, ajoutant que "l'ensemble des services de l'État" étaient "mobilisés pour rétablir les liaisons" et "assurer l'organisation des secours". Pour l'heure, le premier bilan officiel, délivré par le ministère des Outre-mer fait état d'"au moins deux morts et deux blessés graves".

S'il est encore trop tôt pour évaluer la gravité de la situation sur place, les craintes manifestées par les populations locales, avant le passage de l'ouragan, semblent se confirmer d'heure en heure. 

 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio