single.php

La réclusion criminelle à perpétuité requise contre Francis Heaulme

Par Mathieu D'Hondt

La réclusion criminelle à perpétuité a été requise ce mercredi contre Francis Heaulme dans le cadre du procès du double meurtre de Montigny-lès-Metz.

Thumbnail

À l'issue d'un réquisitoire long de 2h, Jean-Marie Beney, l'avocat général de la cour d'assises de Moselle, a requis la réclusion criminelle à perpétuité contre Francis Heaulme, dans le cadre du procès du double meurtre de Montigny-lès-Metz en 1986.

Âgé de 58 ans, celui qui a déjà été condamné pour 9 autres meurtres (dont deux condamnations à perpétuité), est accusé d'avoir assassiné Cyril Beining et Alexandre Beckrich, deux enfants de 8 ans, en les frappant à coups de pierre sur un talus de la SNCF, le 28 septembre 1986. Un double homicide dans lequel il a toujours nié son implication, répétant en boucle tout au long de l'audience "Montigny, c'est pas moi". 

L'avocat général ainsi que le substitut du procureur ont demandé aux jurés de ne pas tenir compte de la défense de l'accusé et de l'absence d'aveux, considérant qu'un faisceau d'éléments concordants suffisait à démontrer la culpabilité de l'intéressé.

L'info en continu
15H
14H
13H
12H
11H
09H
08H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/