Incendies : "on est sur un été à gros risques"

André Viola, président du Conseil départemental de l’Aude, était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 17 juillet. Il revient sur les incendies qui se multiplient dans le département de l'Aude.

Contre le feu, les premiers instants sont les plus importants.

Le département de l’Aude est en proie aux incendies qui se multiplient, ainsi que dans les Pyrénées Orientales et dans l'Hérault.

 

"On est sur un été à gros risques en terme d'incendie"

Faut-il redouter les jours qui viennent ? "Je redoute cet été, parce qu'on a une situation compliquée : l'hygrométrie est faible, les températures sont élevées et lors des jours de grand vent, comme en ce moment, le risque est multiplié. On est sur un été à gros risques en terme d'incendie explique André Viola, président du Conseil départemental de l’Aude. Les deux gros feux que nous avons eus ces deux derniers jours sont à cet instant maîtrisés. Les équipes de pompiers sont toujours sur place pour éviter de nouveaux départs de feux, ils ont fait un boulot fantastique".

La zone Méditerranée est la plus sensible aux incendies de l'été. Comment peut-on les prévenir ? "Il y a des démarches collectives, notamment la lutte contre les friches, avec des brûlages dirigés, par anticipation. Mais chacun a un rôle à jouer : les particuliers doivent faire attention, débroussailler leurs propriétés, et adopter des règles de vie basiques : ne pas jeter de mégots, ne pas se déplacer dans les massifs avec des voitures lorsqu'on est en situation d'alerte. Une attention de tous les instants est à avoir".

Incendies : "une fois sur deux l'année dernière, c'était une cause intentionnelle"

La prévention est nécessaire chaque année. "Multiplier la prévention évite des catastrophes, des coûts et malheureusement parfois des pertes humaines. Mais malheureusement, il faut aussi lutter contre la délinquance. Je veux signaler que pour chacun des feux, une cellule de recherche des causes est déclenchée. En 2018, on arrive à connaître 90% des causes. Et une fois sur deux l'année dernière, c'était une cause intentionnelle".

Dans l'Aude, l'été s'annonce compliqué sur le front des incendies et de la sécheresse. Vous avez connu les inondations, des vignes ont grillé à cause de la canicule, ça fait beaucoup. "On a pratiquement tous les risques naturels sur notre département. Ça faisait longtemps qu'on avait échappé à de gros incendies, mais malheureusement, la situation météo avec un hiver peu pluvieux et un été caniculaire, associé au vent qui est un inconvénient pour pouvoir maîtriser un départ d'incendie, fait que le risque d'incendie est important".

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio.
Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !