Fusillade à Orly : l'individu connu des services de police et de renseignements

Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur ©Ornella LAMBERTI / AFP
Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur ©Ornella LAMBERTI / AFP

Le ministre de l'Intérieur, qui s'est rendu à Orly après qu'un homme a abattu pour avoir tenté de dérober l'arme d'un militaire de l'opération Sentinelle, a indiqué que l'individu était connu des services de police et de renseignement.

"À 8h30 à Orly, un individu a essayé d’agresser une patrouille Sentinelle pour essayer de s’emparer de l’arme à feu d'une militaire. Il n'a pas réussi à le faire et a été mis hors d’état de nuire. Il s’avère que dans les minutes qui avaient précédé, cet individu a été repéré à Vitry pour un car-jacking. On peut également le relier à un contrôle d’identité dans le Val d’Oise par une patrouille de Stains. Il a ouvert le feu sur un policier avec un pistolet à grenaille, qui est soigné à l’hôpital Lariboisière. Les blessures ne semblent pas d’une grande gravité. L'identité du tireur est connue, il est connu des services de police et des services de renseignement. C’est au procureur général d’établir ce qui s’est passé et de donner les informations. Je veux souligner la grande réactivité des forces de sécurité. Dès que l’acte a eu lieu à Orly il y a eu une mobilisation de toutes les forces du schéma d’intervention qui se sont déployées de façon très rapide pour sécuriser les usagers qui on été mis en totale sécurité. Il faut justifier l’état d’urgence parce que la menace est particulièrement forte et parce que toutes nos forces se sont mobilisées dans un laps de temps très court pour sécuriser l’aéroport et les personnes présentes."

Vos réponses pour cet article
Vous devez être connecté pour réagir
Les rubriques Sudradio