La gauche doit-elle déjà renoncer à la présidentielle 2022 ?