Une trouvaille pour recycler les couches-culottes

Cela fait des années qu’on nous parle du problème de pollution causé par les couches culottes de nos bébés, alors qu'on pourrait les recycler en pot de fleurs !

C’est un vrai souci car c’est assez compliqué à recycler car il faut les laver, séparer les différentes matières etc, bref c’est complexe et jusqu’ici on n’avait pas trouvé la bonne solution. Ce qui pose un vrai problème car si on les jette elles mettent 500 ans à se dégrader dans la nature et quand on les incinère, elles délivrent des gaz toxiques ; or on en utilise 635 toutes les secondes dans le monde, rien qu’en France on en produit 3, 5 milliards/an soit 111/ seconde. Des chiffres effrayants !

D’où le bonheur d’apprendre qu’au Pays-Bas, la société d’énergie ARN a réussi à les transformer en pots de fleurs ou en meubles. Elle vient de commencer la construction d’une usine, première du genre, avec un réacteur en acier utilisant de la vapeur à haute pression pour nettoyer les couches, ce qui posait un problème, donc séparer les crottes et l’urine de nos adorables bambins de la couche plastique. Les eaux sales de ce nettoyage vont être transformées en engrais et en carburant pour les centrales électriques tandis que le plastique va être broyé en petites granules, matière avec laquelle on pourra fabriquer des pots de fleurs, des articles ménagers, des meubles etc.

C’est formidable mais n’allons pas trop vite, le problème n'est pas tout à fait réglé. Deux autres usines vont être construites pour traiter au total 15 000 tonnes de couches par an. Quand on sait que les néerlandais en jettent 144.000 tonnes chaque année, on voit qu’il y a de la marge ! Espérons que le concept soit imité un peu partout dans le monde car sur le sujet pour l’instant on en tient une sacrée couche !