Sourire ou non ?

On dit souvent que sourire rend plus heureux mais tout le monde n’est pas d’accord, alors faut-il sourire ou non ?

On dit souvent que sourire rend plus heureux mais tout le monde n’est pas d’accord, alors il faut sourire ou non ?

C’est en effet un débat qui agite les psys et deux études viennent encore d’explorer ce sujet souriant ! L’idée est de savoir si le fait de sourire a un impact sur les autres qui du coup ont envie de vous sourire et par conséquent, si cela vous rend plus heureux. "Oui" répond une étude récente des Américains des universités de Texas et du Tennessee. Sourire met de bonne humeur alors que faire la tronche rend coléreux et donne un air désagréable. Logique !

Oui, on pense notamment aux commerçants, c’est quand même plus agréable d’être reçu avec un sourire ! Sauf quand on sent que le sourire est vraiment forcé...

C’est justement le problème ! Une autre étude de l'université de Pennsylvanie a travaillé sur ce sourire très américain, le sourire aux dents blanches qui est très commercial et on sait bien que ça n’a rien d’authentique, que c’est faux et c’est assez désagréable finalement. C’est particulièrement flagrant dans la restauration. Non seulement le client peut sentir que le sourire est forcé mais ça pose surtout un problème aux serveurs qui doivent sourire toute la journée avec des conséquences inattendues

C’est-à-dire ?

C’est lié à la consommation d’alcool étonnamment ! Les chercheurs ont identifié que lorsqu’on doit sourire toute la journée, que ça fait partie du boulot et qu’il faut se forcer toute la journée, on a tendance à boire le soir. Comme si dissimuler ses émotions négatives systématiquement finit par fragiliser ce qui est aussi assez logique. Mais une autre étude de l’université du Kansas montre à l’inverse que sourire aide à gérer le stress, protège votre cœur et que les gens souriants sont moins anxieux que les autres. Conclusion : ne vous forcez pas toute la journée mais souriez régulièrement, la vie vous le rendra !