single.php

Primaire à gauche : un taux de participation incohérent

Chiffres invraisemblables et absence de consignes, quand le Parti socialiste est face à lui même.

Thumbnail

Étonnante soirée avec cette question, qui restera sans réponse au PS, que s'est-il passé avec les chiffres de la participation ? On constate un grand bon en avant dans les annonces hier, à 17h on était à 1,2 millions, à 21h cela devient 1,9, presque 2 et ces chiffres sont reprit toute la soirée. Dans le même temps ces chiffres disparaissent du site jusqu'à 22 H43, ou réapparait un chiffre, 1 37 820 votants sur 79,5 %  des bureaux.

Bref, en réalité on est à 1,5 millions, le PS veut donc donner une assise plus importante au score de Benoit Hamon. Il y a des traditions qui ont la vie dure. Les chiffres de la participation sont bien floues. Et quans c'est flou…C'est qu'il y a un loup ! Certains des cinq candidats ont déjà choisi leur poulain, pour Arnaud Montebourg ce sera Benoit Hamon, pour Sylvia Pinel ce sera Manuel Valls.

Hier, Vincent Peillon a fait un long discours en nous assommants avec de la politique générale. Oubliant presque qu'il avait fait 6,9% . Bref, il n'a pas donné de consignes de vote. Alors, pourquoi ? Tout simplement parce qu'il n'était pas en mesure de le faire, car il avait un accord avec Arnaud Montebourg. Il ne pouvait pas appeler à voter Manuel Valls, puisque de toute façon il était là pour le dé-zinguer et il ne pouvait appeler à voter pour Benoit Hamon, puisqu'il n'est pas d'accord avec le revenu universel. Il a confirmé son rôle dans cette primaire, la totale inutilité.

L'info en continu
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/