single.php

Les patrons des petites entreprises optimistes pour l'avenir

Les patrons des petites entreprises, plus de 3 millions en France, sont globalement optimistes, d'après le baromètre Fiducial-Sud Radio des TPE pour le début de l’année 2018.

Thumbnail

Depuis l'élection d'Emmanuel Macron, le moral des patrons est plutôt stables. Comme au 3e et 4e trimestre 2017, le baromètre Fiducial - Sud Radio indique que 53 % d'entre eux jugent le climat des affaires favorable.

Coté finances, il n’y a pas de miracle : on sait à quel point les entrepreneurs, les entreprises, se sentent matraqués par les charges, et souffrent des délais de paiement inter-entreprises, largement plus élevés que ce qui se pratique chez nos voisins allemands ou anglais pour ne citer que ces deux exemples.

Résultat, la trésorerie des TPE françaises demeure tendue. 1 entreprise sur 5 est tout le temps ou trop souvent dans le rouge en France. Les autres sont à l’équilibre, ou parfois même, dans le vert. Elles sont même un peu plus nombreuses dans ce cas depuis un an.

Et pour 2018, ils se montre également optimistes.

Ils sont optimistes : près d’un sur 3, d’après l’enquête réalisée par Fiducial, envisage une amélioration de la situation, avec des ventes en hausse, une trésorerie moins tendue, et des prévisions d’embauche. 1 patron sur 5 pense créer au moins un emploi et 1 sur 10 pense licencier, c’est donc une bonne nouvelle.

En revanche, quand on leur demande si le gouvernement est capable de prendre en compte leurs préoccupations, le couperet tombe : en juillet 2017, un patron sur deux s’estimait entendu et compris. En ce début d’année 2018, plus de six mois plus tard, il n’y a plus qu’un patron sur trois à faire confiance au gouvernement pour améliorer la situation des entrepreneurs, et des petites entreprises.

Écoutez la chronique de Jean-Baptiste Giraud dans le Grand Matin Sud Radio, présenté par Patrick Roger et Marlène Duret

 

L'info en continu
20H
19H
17H
16H
15H
14H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/