single.php

Bataille de Mossoul et escarmouche en Bretagne

Alors que la bataille de Mossoul dure, Manuel Valls reçoit une gifle en Bretagne.

Thumbnail

Pour les plus optimistes et  selon des sources au ministère de la Défense, la bataille de Mossoul se terminera plutôt enl'été.  L'est de la ville est repris, mais Daech tient encore l'ouest et la partie la plus difficile commence. Comme il y a beaucoup de victimes de pauses sont obligatoires, afin de recomposer régulièrement les forces combattantes. Il faudra ensuite mener un assaut sur Raqqa et mener une autre bataille dont on parle assez peu, puisque plus de 2000 combattants de Daech sont en retrait sur le territoire Irakien.Cela va durer encore bien longtemps et occuper les forces de la coalition et donc les forces Françaises. La question du budget se pose.

Le chef de l'état-major vient de tirer la sonnette d'alarme à la suite de sa rencontre avec un collaborateur majeur de François Fillon, il était sorti très inquiet de l'approche du candidat concernant le budget de la défense, pas question de l'augmenter avant 2025, et il avait prévenu le ministre de la défense Jean-Yves le Drian qu'il allait faire une tribune alarmiste. Il a reçu le feu vert. François Fillon est donc prévenu.

En pleine campagne présidentielle, la bataille de la Bretagne, c'est tout un symbole. Tout d'abord, la guerre des images celles de l'incident concernant Manuel Valls tournaient en boucle. Il y avait un contraste saisissant avec celle de Macron qui caressait un porcelet dans la même région. Surtout qu'un déplacement à Rennes avait été reporté à cause d'une alerte à la farine jugée élevée. Lamballe ce fut la gifle. Et Manuel Valls a donc décidé de porter plainte.

L'info en continu
02H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/