single.php

Vivarte : le groupe se sépare d’André avant de préciser son plan social

Par Adelyne

Alors que la marque André va être cédée, un plan de sauvegarde de l’emploi concerne également la Halle aux chaussures et Vivarte Services. Les syndicats redoutent près de 2000 suppressions de postes.

Thumbnail

La rumeur courrait depuis quelques jours, la voilà officielle. Le chausseur André (135 magasins, 786 salariés), qui appartient actuellement au groupe Vivarte, va être vendu. La transaction pourrait se faire rapidement, puisqu’il sera mis en vente dès mercredi et un repreneur a déjà été trouvé. Son nom n’a toutefois pas encore été dévoilé aux syndicats des salariés. Ces annonces ont été faites lors d’un comité central d’entreprise extraordinaire, actuellement en cours à Paris.

Ce comité qui doit également préciser les plans sociaux qui affecteront également le reste du groupe Vivarte et notamment la Halle aux chaussures et Vivarte Services. Selon les syndicats du personnel, ces plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) pourraient avoisiner les 2 000 suppressions de postes. Chez la Halle aux chaussures, 97 magasins doivent déjà fermer prochainement, mais ce nouveau plan pourrait comprendre une phase de départs volontaires. Autre piste d’économie : la fusion des sièges de la Halle et la Halle aux chaussures, qui emploient actuellement 520 salariés. Selon les salariés, ce chiffre risque d’être divisé par deux. Du côté de Vivarte Services, un second PSE est prévu avec des départs volontaires et le recours à des prestataires extérieurs.
Le groupe Vivarte vit des heures difficiles avec une dette de 1,3 milliard d’euros.

L'info en continu
23H
22H
21H
19H
18H
17H
16H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/