Les auxiliaires de vie à domicile et le soin des personnes âgées - Sud Radio à votre service avec Fiducial

Le soin, et l’accompagnement des personnes âgées, ne se sont pas arrêtés pendant le confinement. Olivier LEBOUCHÉ, président de Petits-fils, réseau d’aide à domicile sur-mesure pour personnes âgées, était l’invité ce matin de Sud Radio à votre service.

An elderly resident at Santo Antonio retirement house in Figueira da Foz, waves from his window to his relatives, who stand on a manlift crane to keep their social distance, on May 7, 2020. - The management of two retirement homes in Figueira da Foz, central Portugal, decided to offer their 150 residents the opportunity to receive visits frome their loved ones, elevating them on a crane up to a first floor window in order to avoid contamination amid the global coronavirus pandemic. Portuguese authorities have started to ease lock down restrictions on May 4, but no date has been set for retirement homes to allow visitor access to their facilities. (Photo by CARLOS COSTA / AFP)

 

Pour Olivier Lebouché, il était "fondamental" de ne pas arrêter leur activité de soin à domicile pendant le confinement. En effet, dit-il, "on nous confie de nombreuses personnes vulnérables" et, s’il y a bien sûr eut un "impact psychologique" sur ces personnes, avec notamment l’angoisse de "faire rentrer le Covid-19 à la maison", le réseau a tout mis en place pour protéger à la fois les personnes âgées, et les soignants, en leur fournissant des masques, du gel et des gants.

"Ils méritaient nos applaudissements chaque soir" - Olivier Lebouché

Malgré quelques annulations (environ 5% de leur activité seulement), la "grande dépendance", implique une action hautement nécessaire. Olivier Lebouché est fier de pouvoir dire que les auxiliaires de vie se sont largement mobilisés, et ce en grande majorité, malgré les contraintes du confinement, les difficultés de transport et la peur légitime de sortir de chez soi quand la France entière est confinée.

Olivier Lebouché est également heureux de la reconnaissance du travail des auxiliaires de vie, et plus largement des soignants, qui "méritaient nos applaudissements chaque soir". Il remarque aussi une meilleure prise de conscience de l’importance de la prise en charge des seniors, et ce dans l’ensemble des métiers. En France, ce sont quelques 230 000 auxiliaires de vie qui travaillent chaque jour, dans l’aide à domicile.

Le réseau Petits-fils regroupe près de 130 agences partout en France, soit 3 500 auxiliaires de vie et plus de 18 000 personnes aidées depuis 2007.

Sud Radio à votre service dans Le Grand Matin Sud Radio à 6h50 avec FIDUCIAL.

Abonnez-vous au podcast