Yves Roucaute : "grâce à l'intelligence artificielle, notre liberté va augmenter"

Yves Roucaute, écrivain, philosophe, auteur de Le bel avenir de l’Humanité (Calmann-Levy), était l’invité d’André Bercoff  jeudi 15 novembre sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états".

Thumbnail

Dans un climat globalement morose - l'état déplorable de la planète, l'enjeu du vieillissement de la population et de la transition énergétique, les crises économiques qui couvent -, Yves Roucaute se place volontairement à contre-courant dans son essai Le bel avenir de l'Humanité, paru chez Calmann-Levy, et il assume :

"Ce que je crois, contre un certain nombre de personnes qui vendent de l'apocalypse toute la journée, c'est que nous allons vers un avenir absolument incroyable. Imaginez la fin des cancers, la lutte contre la mortalité, le fait de pouvoir supprimer les attaques virales, le fait d'avoir demain des Nations en paix, le fait d'avoir des femmes enfin libérées, le fait d'avoir une créativité humaine explosée, le fait d'avoir des universités transformées, qui vont disparaître sous leur forme actuelle. Tout cela est concret et prouvé, cela va arriver", explique Yves Roucaute.

"Le cancer, la maladie de Parkinson, ne seront plus des fatalités"

Le philosophe est totalement enthousiasmé par l'ampleur des découvertes médicales : "Prenez l'exemple de la mort. Celle de nos amis, celle de nos proches, et notre propre mort nous font peur et nous obsèdent. Il existe pourtant des animaux immortels, comme une petite méduse, qui a la faculté de se régénérer. Les scientifiques commencent à se demander si le vieillissement n'est pas une fatalité, mais un accident. Aujourd'hui, grâce à la thérapie génique, sur les souris, on arrive à empêcher le vieillissement ! On peut même rajeunir ces cellules ! On est devant quelque chose de phénoménal, c'est une histoire formidable !"

"Quant aux cancers, grâce aux nanotechnologies, on se rend compte que l'on réussit à fabriquer des nanorobots qui vont désactiver les cellules cancéreuses ! Et ensuite d'autres robots vont porter des médicaments au coeur des cellules malades ! À Cambridge, on a aussi créé des nano-robots en or, qui vont chauffer les cellules cancéreuses et les éclater ! Je pourrai comme cela multiplier les exemples, mais se dire que le cancer, la maladie de Parkinson, tout cela est aujourd'hui considéré comme pouvant être soigné, c'est seulement une question de temps. Ce sont des défis que la science se fait, et qui  me rendent absolument enthousiaste, car pour la première fois, ce qui nous paraissait une fatalité, on pourra se dire, c'est fini ! Je suis un peu âgé maintenant, je crains de ne pas pouvoir voir tout cela, mais en partie, on le verra". 

Yves Roucaute : "il n'y a jamais eu aussi peu de guerres qu'en ce moment"

Yves Roucaute est également très enthousiaste car la Terre est aujourd'hui globalement en paix. "Je constate qu'il n'y a jamais eu aussi peu de guerres qu'en ce moment. Il y a des menaces, comme le terrorisme islamiste, mais il faut voir à l'échelle de l'Histoire de l'humanité ! Il y a 12.000 ans, les humains ont arrêté d'être nomades, et sont devenus sédentaires. C'est l'ère néolithique. Moi je constate qu'aujourd'hui, nous sommes dans la révolution des temps contemporains. Nous explosons le rapport que nous avions au monde pendant 12.000 ans. Avec le développement de l'Intelligence Artificielle et des réseaux, les fonctions de l'État vont disparaître, ou en tout cas se restreindre. Beaucoup de fonctions seront assurées par l'Intelligence Artificielle, et nous ne subirons plus la pression de l'État, et la liberté va augmenter." 

 

Cliquez ici pour écouter Yves Roucaute, invité d’André Bercoff, en podcast.

 

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi. Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !