single.php

Momie : découverte d'un tombeau et d'un haut dignitaire de l'Égypte antique

Par Desmoulins

Des archéologues espagnoles viennent d'exhumer un tombeau Égyptien. En étudiant son contenu, des poteries, des ustensiles funéraires et surtout la momie d'un homme, les fières ibériques ont constaté qu'ils se trouvaient sans doute dans la chambre funéraire d'une puissante famille.

Thumbnail

Une découverte qui serait une grande source d'information pour les personnes étudiants la noblesse égyptienne, telle qu'elle était au temps des pharaons. Le tombeau semble avoir échappé aux mains mal intentionnées, apparemment il n'y a pas traces de pillages,  ainsi qu'aux affres du temps qui passe, ceci malgré ses 4 000 ans, et quelques, d'existence. Le site de ces recherches archéologiques se trouve dans la ville d'Assouan.

D'après les informations disponibles, la momie découverte serait celle de Sarenput II, qui un important  gouverneur sous la douzième dynastie Égyptienne. Une dynastie qui, avec la onzième et la treizième dynastie, appartient à la période du Moyen Empire, qui prit place de 2040 av. J-C à 1782 av. J-C. Comme le dit l'expression : « Ça fait une paye ».

Un tombeau richement décoré

Mahmoud Afifi, le responsable du département des antiquités égyptiennes, est manifestement impressionné par le contenu du tombeau. Il déclare, « cette découverte est importante, non seulement par la valeur des objets enfouis, mais aussi parce que cela nous apporte quelques lumières sur ces individus travaillant dans l'ombre du pouvoir des des grands. De fait, il n'y a pas beaucoup d'information à leur propos ».

Le directeur des antiquités d'Assouan, Nasr Salama, poursuit en expliquant le caractère unique de cette découverte, qui vient du fait que tous les objets funéraires sont présents. On retrouve des poteries, deux sarcophages de cèdre - un intérieur, l'autre extérieur - et une série de modèles en bois, qui représentent des bateaux funéraires et des scènes de la vie quotidienne.

Un enthousiasme partagé par Jiménez-Serrano, le directeur de la mission espagnol pour le compte de l'université de Jaén, qui explique que la momie était recouverte d'une couche polychrome, d'un superbe masque et d'un collier en bon état. Il poursuit en précisant que Sarenput II fut un gouverneur jouissant d'une grande puissance sous le règne des pharaons Senwosret II et Senwosret III. En plus de ses devoirs qu'impliquait la gouvernance de la ville d'Éléphantine, c'était également un général, ainsi que le responsable de différents cultes dédiés aux Dieux.

Mise en parallèle avec les autres découvertes concernant la famille régnante d'Éléphantine, les chercheurs assurent que cela devrait permettre de mieux comprendre les conditions de vie de la haute société égyptienne, telle qu'elle était il y a 3 800 ans.

 

L'info en continu
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/