Donald Trump, Cannes, Martin Scorsese… Les confidences de Robert de Niro

Robert de Niro (©VIVIEN KILLILEA  GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP)
Robert de Niro (©VIVIEN KILLILEA GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP)

Président du jury du festival de Cannes en 2011, Robert de Niro a confié qu’il se verrait bien renouveler l’expérience. L’acteur américain a également réitéré ses critiques envers Donald Trump.

Acteur figurant parmi les légendes de l’histoire du cinéma, Robert de Niro est un homme à la parole écoutée. Entre deux tournages, le monstre sacré du cinéma, aujourd’hui âgé de 73 ans, a ainsi accordé un entretien à l’AFP, à quelques jours de l’ouverture du festival de Cannes. Un festival dont le New-Yorkais a eu l’honneur d’être le président du jury en 2011, année du sacre de The tree of life, du réalisateur Terrence Malik. Et visiblement, avoir cette responsabilité a fortement plu à l’acteur doublement oscarisé (Raging Bull, Le Parrain 2). 

Présider le jury à Cannes, une "chouette" expérience pour De Niro

"Présider le jury était vraiment chouette. J'espère qu'ils me demanderont de le refaire. Mais je ne sais pas combien d'années il faut attendre", a-t-il plaisanté, avant de déplorer de ne pouvoir être présent sur la Croisette cette année en raison du tournage "retardé" d'une comédie réalisée par Tim Hill, The War with GrandPa. "Je suis désolé de ne pas pouvoir y aller cette année. (...) Je voulais essayer d'y aller sinon, mais maintenant je vais commencer à tourner ça dans une semaine, aux États-Unis". 

Une nouvelle collaboration avec Martin Scorsese cet été

Robert de Niro a également évoqué ses retrouvailles extrêmement attendues, 22 ans plus tard, avec Martin Scorsese, le réalisateur qui l’a dirigé à de nombreuses reprises (Mean Streets, Taxi Driver, New York, New York, Raging Bull, La valse des pantins, Les Affranchis, Les nerfs à vif, Casino). Selon l’acteur, le tournage de ce nouveau film de gangsters (The Irishman) devrait démarrer "au milieu de l'été", un film pour lequel Robert de Niro espère toujours la participation de son compère de longue date Joe Pesci.

"Trump ? C’est terrible. Il pourrait pourtant faire des choses"

Enfin, Robert de Niro a réitéré ses critiques à l’encontre de Donald Trump, lui qui avait déclaré il y a quelques mois vouloir lui "mettre (son) poing dans la figure". "Je pense toujours pareil, je trouve que c'est terrible. Il pourrait pourtant faire des choses, il a quelques gens bien dans son équipe, comme Jim Mattis ou l'ambassadrice américaine à l'Onu", a-t-il regretté.

(Avec AFP)

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio