Christine Goguet : "le souci de Dieu revient hanter les consciences"

Christine Goguet était l’invitée d’André Bercoff mercredi 27 novembre 2019 sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états" pour présenter son nouveau livre, "Les grands hommes et Dieu".

Christine Goguet invitée d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Auteure, journaliste et directrice de la mission Mécénat et Partenariats du Centre des monuments nationaux, Christine Goguet est l’invitée d’André Bercoff pour présenter son nouveau livre, Les grands hommes et Dieu, publié aux Éditions du Rocher, où elle analyse le rapport très intime entre des grandes personnalités de l’histoire et leur foi en Dieu.

"J’ai voulu entrer dans le cœur des grands hommes"

"C’est un livre qui a été écrit en un temps où le souci de Dieu revient hanter les consciences", explique Christine Goguet. Elle espère qu’il donnera "à réfléchir" et permettra de "retrouver du sens".

Pour ce faire, elle a essayé d’entrer "dans le cœur des grands hommes pour décrypter leur face intérieure et pour montrer comment cette face intérieure les a portés et a marqué leur action". Un essai "à la fois historique et spirituel" sur 13 personnalités parmi lesquelles Napoléon, Mandela ou encore Einstein. Le physicien autrichien est d’ailleurs, des grands hommes présents dans son livre, celui qui "entretient la relation la plus complexe à Dieu", selon Christine Goguet.

"Je suis une fervente admiratrice du Général"

Charles de Gaulle "est celui qui doute le moins". "Il est un soldat de la France et un soldat de Dieu." Imprégné par son éducation chrétienne, Charles de Gaulle avait "deux piliers dans sa vie : la foi et la nation". "Je pense qu’il a été accompagné de manière presque mystique durant toute sa vie", nous dit Christine Goguet.

Pour rester sur les figures politiques de la Libération, le livre parle également de Winston Churchill qui, pour l’auteure, est "l’un des moins croyants d’entre eux" ; "tous les hommes raisonnables ont la même religion", disait-il. Néanmoins, il "s’est servi de la religion chrétienne dans tous ses discours" et se considère "un ambassadeur de la religion chrétienne". Il parle même de la "double identité anglaise et chrétienne" de la nation.

Mandela, Napoléon, François Mitterrand...

Le combat de Nelson Mandela est "presque christique", estime l’auteure. "Il a pris les armes au nom de l’égalité puis a pacifié le pays" et s’est battu pour "l’égalité qui est une valeur chrétienne". D’ailleurs, Christine Goguet explique que durant sa captivité, il est "allé à la messe tous les jours" mais il n’a jamais voulu faire du christianisme "une religion d’État". "C’était un grand laïque."

Dans ce livre, l’auteure nous parle également de François Mitterrand, un "chrétien tranquille" qui disait que sa foi était "un ressenti mystique" ou encore de Napoléon. "Les historiens dont très divisés sur le sujet" de sa foi, nous explique la journaliste qui rappelle que malgré tout son mariage à l’église et que, sur la fin de sa vie, en exil à Sainte-Hélène, "il retrouve Dieu". "Tout proclame l’existence de Dieu" a-t-il déclaré à ses proches.

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi. Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !