Réussir à s’engager en amour, les conseils de Brigitte Lahaie

Il y a des gens qui font de l’engagement un mode de vie et d’autres qui passent la leur à l’éviter. Mais d’où vient cette peur de s’engager ?

Réussir à s’engager en amour
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

Il n’est pas anodin de noter que l’on s’engage en amour mais aussi que l’on s’engage dans l’armée ou sur un chemin. « S’engager » est une promesse forte qui nécessite de fermer certaines portes pour n’en laisser ouverte qu’une seule. C’est effrayant et en même temps pour faire durer une histoire d’amour, il est nécessaire de s’engager. On le voit bien : lorsqu’un des partenaires freine, l’histoire généralement se termine. Et bien souvent, au grand regret du couple. Car celui ou celle qui n’arrive pas à s’engager souffre tout autant que l’autre qui se voit refuser cette promesse. Alors je vous propose un tour d’horizon des raisons pour lesquelles on peut avoir peur de s’engager. Ainsi, vous pourrez décider en pleine conscience de les dépasser… Ou non.

Peur de s’engager : 4 raisons prédominent

La liste n’est pas exhaustive évidemment mais voici les différents paramètres qui reviennent le plus souvent.

  • La peur d’être abandonné

C’est assez classique : par peur d’être quitté, on évite de s’engager. D’ailleurs certaines personnes qui souffrent de ce syndrome d’abandon tombent souvent amoureuses de personnes qui ne sont pas libres.

  • Les carences affectives

Dans ce cas, cela signifie qu’on a eu peu de repères stables d’amour. On ne sait donc pas s’investir vraiment dans une relation amoureuse qui pourtant nous permettrait peut-être de nous réparer. En quelque sorte, on ne peut imaginer que quelqu’un puisse vraiment nous aimer. Il y a aussi la méfiance souvent suite à des abus ou une histoire qui s’est mal finie et qui nous a fait trop souffrir.

  • Le schéma d’exclusion

C’est le cas des gens trop timides ou introvertis incapables de vraiment nouer une relation sérieuse.

  • Un besoin d’idéal trop fort

A force de vouloir une histoire parfaite on ne sait pas s’engager. Choisir c’est renoncer. Or si on est persuadé qu’il y aura toujours mieux - un mieux qu’on a souvent fantasmé d’ailleurs - alors il sera impossible de s’engager dans une voie unique.

Que vous soyez entravé par l’une de ces raisons ou par une autre que vous aurez réussi à identifier et quelle que soit le degré d’incapacité à s’engager, sachez qu'on peut toujours guérir de nos peurs. Enfin un dernier conseil : si vous constatez qu’à plusieurs reprises vous avez eu du mal à vous engager alors que vous auriez aimé le faire, n’attendez pas de mettre en péril une nouvelle relation à laquelle vous tenez pour travailler sur ce sujet. Nul besoin d’être en couple pour comprendre et dépasser sa peur de l’engagement.

Brigitte Lahaie

A lire aussi : Le freckling, une tendance amoureuse expliquée par Brigitte Lahaie

Et retrouvez Brigitte Lahaie sur la page Facebook de l'émission !