Pourquoi l’homme vit-il mal ses difficultés sexuelles ? La réponse de Brigitte

Depuis toujours, la société a expliqué à l’homme à quel point il doit être performant. Par sa nature, l’homme se croit obligé d’agir. L’action est en quelque sorte une seconde nature. 

Thumbnail

Dans l’acte sexuel il est actif tandis que la femme a longtemps reçu l’injonction d’être passive. Il pénètre, elle reçoit. Or, comment dissimuler les difficultés quand il s’agit le plus souvent de pannes d’érection ou d’éjaculation trop rapide

Oser parler de ses difficultés sexuelles 

Cela demande une réelle maturité mais le non-dit est lourd de conséquences puisque chacun se sent plus ou moins responsable voire coupable. En parlant, chacun pourrait relativiser l’importance du problème et trouver des solutions. Les couples qui s’aident mutuellement réussiront beaucoup mieux à dépasser leurs difficultés sexuelles. L’homme se sent responsable, a tendance à croire qu’il doit à tout prix assurer en étant à la hauteur. Ces notions sont de l’ordre de la performance et nuisent à la rencontre amoureuse. 

Il faut en parler avec sa partenaire, certes, mais la parole ne suffit pas toujours. Parfois même elle rend les difficultés encore plus cruelles car la partenaire peut répondre avec des mots blessants. Et puis à chaque rapport, pèsera la menace d’une fin malencontreuse. 

Quel est le meilleure interlocuteur pour parler de ses difficultés sexuelles ? 

Si le couple ne parvient pas à dépasser la difficulté rapidement il est préférable de faire appel à une aide extérieure. Le médecin traitant peut, le cas échéant, prescrire une pilule d’aide à l’érection. Mais quelque fois, il faudra faire appel à un sexologue qui aidera le couple à comprendre les enjeux qui se cachent derrière ces échecs. Ces spécialistes sont habitués à ces questions intimes et proposent des exercices adaptés qui permettent à la sexualité du couple de fonctionner à nouveau. 

Se confier à des amis ou sur internet peut être pire que tout car chacun aura tendance à donner un avis en fonction de son propre fonctionnement, sans le recul nécessaire. 

La sexualité est de l’ordre de l’intime et la sexualité du couple est toujours très complexe puisqu’elle dépend à la fois de chaque partenaire mais tout autant de l’alchimie des deux membres du couple. Ce qui marche bien avec une personne peut se révéler désastreux avec une autre. 

Un homme doit accepter d’être vulnérable. Sa virilité n’est pas en jeu s’il rencontre une faille. D’ailleurs, les hommes qui reconnaissent leur sensibilité réagissent mieux lorsqu’ils ont un souci d’ordre sexuel. 

Brigitte Lahaie