La bonne manière de demander, le conseil de Brigitte Lahaie

Je le dis assez régulièrement à l’antenne : la communication est la clé de relations harmonieuses et épanouissantes. Alors comment l’améliorer ? Notamment en sachant demander sans braquer.

Brigitte Lahaie, tous les jours sur Sud Radio
Brigitte Lahaie, tous les jours sur Sud Radio

Tout d’abord gardez cela en tête : la manière de demander est bien plus importante que ce que vous demandez. Si vous exigez, vous risquez fort de ne pas être exhaussés. Certes, ce n’est pas toujours facile de demander, surtout si c’est important, mais c’est souvent parce qu’on ne supporte pas qu’on nous dise non.

Savoir recevoir le « non »

Vous ne pouvez pas obtenir un « oui » à tous les coups. Si j’avais une méthode vous le garantissant, ça ne serait plus de la communication mais de la manipulation. Alors faites une demande ouverte, laissant l’autre pouvant vous dire « non » sans que ce soit à vous personnellement qu’il dise « non ».

Savoir formuler clairement

Soyez clair ! Si votre demande n’est pas suffisamment formulée, l'autre peut ne pas entendre vraiment. Vous pensez qu’il n’a pas voulu vous satisfaire alors que tout simplement il n’a pas entendu ce que vraiment vous désiriez. Personne ne peut entendre vos demandes subtilement énoncées car personne n’est dans votre tête.

Vous pouvez vous exercer à haute voix, seul.e, pour vous préparer.  Mais si vraiment vous êtes trop anxieux ou anxieuse, mieux vaut alors faire votre demande plus tard. Car une demande faite avec peur est souvent mal comprise. Et puis reste l’écrit. On oublie trop souvent qu’un petit mot, ou sms, peut faciliter les choses.

Brigitte Lahaie