Construire une histoire d'amour qui dure, les conseils de Brigitte Lahaie 

On peut se représenter la vie d’un couple comme les quatre saisons qui symboliseraient les étapes importantes du couple. Chacune présentant des avantages et des inconvénients. 

Le Love Conseil de Brigitte Lahaie
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

Pour faire durer son couple, il est important de comprendre ces différentes étapes afin d’en éviter les écueils. Au fond, il suffit de mieux observer les saisons pour comprendre à quel point chaque âge de la vie demande une adaptation. Chaque période de notre existence doit s’appréhender différemment.

Respecter les quatre saisons de l’amour, le secret des couples qui durent.

Au printemps, osez aimer !

C’est la saison qui symbolise la puberté et la jeunesse, elle dure jusqu’à environ 28 ans. Il faut alors vivre nos aventures sans crainte. La sève se répand dans notre corps, c’est la poussée des hormones. Pour le couple, c’est bien sûr le temps des passions. Période euphorique par excellence, très agréable, où le désir est toujours présent. Mais cette étape dure peu de temps, en général tout au plus deux ou trois ans pour le couple.

En été, consolidez vos acquis.

De 30 à 35 ans, nous pouvons nous épanouir car si tout s’est bien passé, nous avons accumulé de l’expérience et des moments d’insouciance qui nous serviront de fondations. Il en est de même pour la vie de couple. Nous étions dans une relation en devenir et à présent vient le temps de la construction… Celle-ci engendre en général des luttes de pouvoir, souvent très souterraines. Chacun tente de prendre le dessus sur l’autre. Parfois la relation s’équilibre avec un dominant et un dominé mais il est préférable que chacun ait le pouvoir dans un domaine particulier.

En automne, préparez l’hiver.

Normalement, en automne il y a de beaux restes. Mieux vaut alors maintenir son couple et renforcer sa solidité que croire encore à des aventures et à des passions sans cesse renouvelées. C’est en effet en fonction des fondations que l’histoire peut continuer à grandir ou au contraire risque de s’étioler. Ce moment se caractérise par le stade de la dépendance et de l’indépendance. Seuls les couples qui parviennent à être suffisamment dépendants tout en gardant une certaine indépendance individuelle réussissent une histoire d’amour raisonnable. Période plus tiède certes, mais durant laquelle la tendresse joue un rôle essentiel.

En hiver, profitez du calme et de l’harmonie.

Il est possible de passer un merveilleux hiver à condition d’avoir pris la peine de vivre les trois premières saisons de nos amours. Si chaque phase a été vécue pleinement, nous saurons nous préparez à la vieillesse.

Je vois trop de couples qui, n’ayant pas osé vivre le printemps, se croient capables de le vivre en automne ou en hiver, et là c’est un peu la retraite de Russie… Cette période de tous les dangers peut se transformer en période glaciaire ! C’est le moment où le couple ne doit pas hésiter à faire un bilan, voire à se remettre complètement en question pour retrouver de nouveaux objectifs. Suivant les couples, ce quatrième acte peut survenir très tôt, dès la troisième année parfois. Mais c’est généralement après sept à dix de vie commune qu’il aura lieu. À chacun de s’y préparer en toute lucidité.

Brigitte Lahaie