Comment éviter l’usure du désir ? La réponse de Brigitte Lahaie

La question de notre désir… Quand naît-il ? Comment il vit, comment il meurt… Je pourrais vous écouter m’en parler pendant des heures. Mais je remarque surtout à quel point il est difficile de le préserver. Alors voici mes conseils.

Brigitte Lahaie répond à toutes vos questions
Brigitte Lahaie répond à toutes vos questions

Déjà, il est indispensable d’accepter que le désir s’émousse au fil du temps, ce qui ne veut pas dire qu’il faille accepter de le laisser mourir. Ensuite, il est faut comprendre que nous ne sommes pas toutes et tous égaux face au désir. On aime dire que l’homme a moins de difficultés à le maintenir.  En fait c’est tout simplement parce qu’en général, l’homme est plus en relation avec ses pulsions et son excitation. Tandis qu’on aura appris à la femme à les ignorer pour se concentrer sur son rôle de mère, d’épouse. Bref d’être au service de l’autre.

Mais bien sûr il y a des femmes qui ont toujours envie de faire l’amour, de même qu’il existe des hommes qui connaissent des vraies pannes de désir.

Entretenir le feu

La solution consiste à entretenir le désir, un peu comme on entretient un feu de cheminée. Nous avons toutes et tous constaté qu’il est plus facile de le relancer quand les braises sont encore bien chaudes et rougeoyantes. Lorsque la braise est devenue cendres, il faut repartir à zéro et rallumer le feu. Idem pour le désir. Donc, évitons l’usure du désir. Tout d’abord en ne se négligeant pas. Restons toujours séduisant face à notre partenaire mais surtout face à nous-même. Quand on s’aime, on est plus à même d’être dans la séduction.

Evitons également de laisser les rancœurs s’installer. Les crises et les insatisfactions sont fréquentes dans la vie quotidienne du couple mais il est nécessaire de les régler au fur et à mesure. La fuite pour éviter une discussion houleuse est dangereuse car à plus ou moins long terme, ce pourrait bien être votre partenaire qui aurait envie de fuir.

Ensuite, il faut continuer à se surprendre. C’est la part de mystère de notre partenaire qui provoque notre désir. Ne laissez pas la monotonie sexuelle s’installer. Mettez du jeu dans le lit mais aussi dans la vie. Et enfin, osez évoquer les différences de tempo, notre libido n’évolue pas forcément de la même manière que celle de l’autre. L’important étant de se retrouver à un moment donné et de pouvoir se mettre à nouveau au diapason…

Brigitte Lahaie