Augmenter la fréquence des rapports sexuels, les conseils de Brigitte Lahaie

Brigitte Lahaie Love Conseil
Les conseils de Brigitte Lahaie Brigitte Lahaie Love Conseil

Plutôt que de vouloir augmenter le nombre de rapports au sein du couple, mieux vaudrait améliorer la qualité des rapports, ce qui obligatoirement pourrait en effet donner envie aux partenaires de faire l’amour plus souvent. 

Malheureusement, les couples ont plutôt tendance à compter les fois où ils ont fait l’amour alors qu’il serait plus judicieux de repérer les moments d’intimité réels. La plupart des gens n’ont pas appris à communiquer sur le plan intime et ils passent d’une sorte d’indifférence (ils sont à côté l’un de l’autre sans grande proximité que ce soit physique ou psychique) à un coït sexuel d’ailleurs pas toujours très réussi. Comme s’il n’y avait rien entre les deux. Or, la rencontre sexuelle est certes intime mais peut aussi être très distancée. Si l’un ou l’autre des partenaires - quand ce n’est pas les deux - ne s’investit pas dans la rencontre sexuelle, son corps subira l’assaut et cela laissera un sentiment de frustration ou pire un sentiment désagréable comme si on avait été utilisé, abusé même. 

Préservez l’intimité du couple

Faire l’amour n’est pas juste la rencontre entre un vagin et un pénis, c’est la rencontre entre deux êtres qui acceptent de se retrouver dans ce qu’il y a de plus intime. Donc si l’un des membres du couple trouve qu’il n’y a plus assez de rapports sexuels, il doit d’abord travailler sur l’intimité de son couple. Rappelons que l’intimité n’est pas uniquement physique mais aussi psychique. Se sentir écouté et compris dans ce qu’il y a d’essentiel est parfois encore plus valorisant qu’une belle déclaration d’amour. Ainsi, en se rapprochant l’un de l’autre, une nouvelle dynamique va se créer.

Mais si toute approche est systématiquement repoussée, alors il faudra se poser la question essentielle de ce qui relie encore ces deux êtres. Bien sûr la sexualité n’est pas forcément toujours au beau fixe mais lorsqu’elle n’est plus là, c’est toujours le signe d’un désamour. Et surtout gardez bien cela en tête : plutôt que de réclamer un rapport sexuel, il faut absolument travailler en amont sur la tendresse, la communication et la séduction.  

Brigitte Lahaie

Les rubriques Sudradio