single.php

Quelle révolution attend l’agriculture d’aujourd’hui ?

L’agriculture existe depuis que l’homme est homme. Un secteur qui a connu de multiples révolutions. Et qui est aujourd’hui confronté à des défis de taille. Notamment en matière d’innovation. Pour en parler, André Bercoff reçoit Hervé Pillaud, pour son livre Vers un monde sans faim. L'Agriculture, là commence notre futur aux éditions Diateino.

Hervé Pillaud, spécialiste de l’innovation en agriculture, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.
Hervé Pillaud, spécialiste de l’innovation en agriculture, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

En direct du Salon International de l’Agriculture, André Bercoff reçoit Hervé Pillaud. Un jeune retraité de l’agriculture, en pointe sur le progrès de son secteur, qui publie aux éditions Diateino, Vers un monde sans faim. L’Agriculture, là commence notre futur.

Des innovations pour sauver l’agriculture

Hervé Pillaud est un agriculteur. Ou plutôt, était agriculteur. Jeune retraité de ce secteur, il a pendant 40 ans été éleveur de vaches laitières. C’est son 30ème Salon de l’Agriculture, sur lequel il a rejoint le plateau de Sud Radio. "J’ai élevé des vaches pendant 40 ans. Maintenant j’élève des start-ups" explique-t-il au micro d’André Bercoff. Toujours dans le domaine de l’agriculture évidemment.

Cet ancien éleveur est convaincu d’une chose. On peut aboutir à un monde sans faim à partir d’une agriculture raisonnée, et équilibrée. Dans son dernier livre, il donne d’ailleurs plusieurs pistes pour y parvenir. Et des pistes auxquelles on ne pense pas. Plus que des pistes, de véritables innovations. "A partir du jour où l’homme s’est posé quelque part, il y a 12 000 ans dans le Croissant fertile, l’agriculture a été la première innovation" précise-t-il.

Une nouvelle révolution pour nourrir encore plus de monde

"A partir du moment où les Romains ont commencé à mettre en doute l’irrigation dans les cultures, leur civilisation a disparu. Alors faisons attention à ce que nous faisons" met-il en garde sur Sud Radio. "Et peut-être que si Louis Capet avait réussi à convaincre ses compatriotes de l’époque de manger des pommes de terre, il n’y aurait pas eu de famine, et il aurait sauvé sa tête" explique-t-il, à grand renfort d’exemples historiques sur l’agriculture.

"L’agriculture industrielle a ses travers. Et il faut qu’on les répare. Mais c’est quand même elle qui a nourri le pays. Au point qu’à la fin des années 80, on s’est retrouvé en surproduction. Certains pensent qu’on y est encore. Ce n’est pas vrai. Maintenant le challenge, c’est une nouvelle révolution qui va nous emmener à nourrir encore plus de monde, chez nous et ailleurs, et en même temps réparer la planète. C’est un projet exceptionnel qu’on ne pourra avoir qu’en se retroussant les manches, et par l’innovation" conclut-il.

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez “Le face à face” d’André Bercoff du lundi au jeudi  à 13h dans Bercoff dans tous ses états Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
18H
17H
16H
14H
13H
12H
11H
09H
07H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/