single.php

Didier Raoult : "il faut rendre leur liberté aux chercheurs"

Quelle est l’histoire du Covid-19 ? Et surtout, comment cette histoire évolue-t-elle en fonction de ceux qui la raconte. Pour en parler, Didier Raoult, professeur de médecine, infectiologue et microbiologiste, était l’invité d’André Bercoff sur Sud Radio le lundi 13 février dans "Bercoff dans tous ses états".

Didier Raoult
Didier Raoult, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Cela fait trois ans maintenant que l’histoire du Covid-19 continue de s’écrire en France. Une histoire à géométrie variable, selon les différents protagonistes. Retour sur une crise qui a bouleversé le monde sanitaire et politique avec le professeur Didier Raoult.

Covid-19 :"nous avons eu un ministre de la Santé qui n’a jamais fait de recherche"

Le Covid-19, quelle histoire ! Mais quelle est la morale de cette histoire ? Trois ans après le début de la crise sanitaire, on ne parle plus de variant, ni de huitième ou neuvième vague. "Si on regarde les réactions à cette épidémie, l’Occident a réagi d’une certaine manière, pas très efficace, c’est là où il y a eu le plus de morts, alors qu’il s’agissait des pays les plus riches. Cela vient à la suite d’une période d’une immense foi dans le progrès sur l’augmentation de l’espérance de vie. La croyance dans le progrès a remplacé la providence. On ne peut pas diriger d’un ministère la prescription médicale. La médecine reste un métier", explique Didier Raoult, professeur de médecine, infectiologue et microbiologiste.

"Nous sommes face à des gens qui n’ont jamais fait de recherche de leur vie. Ils ne savent pas ce que c’est. Ils n’ont pas la moindre idée de la recherche. Nous avons eu un ministre de la Santé qui n’a jamais fait de recherche. Ces gens-là n’ont pas le niveau pour passer une thèse de science chez moi. Ces gens ont pourtant les ficelles. Ils s’appuient sur des inspecteurs. Pire que ça, ce sont des gens qui ne progressent que par l’obéissance, comme on peut le lire dans Saint-Simon", ajoute Didier Raoult sur Sud Radio.

Didier Raoult : "la France produit 2,5% de la recherche médicale mondiale"

"J’ai eu beaucoup de copains énarques dans ma jeunesse. Ce sont des gens à qui on apprend à parler de n’importe quoi, sans savoir de quoi ils parlent", lance-t-il. Ce dernier indique, et hors crise sanitaire du Covid-19, que la France se situe au 33ème rang en matière de recherche médicale dans le monde. "Cela fait longtemps que je m’intéresse à ce problème. Si vous prenez la fin du XVIIIème siècle, la France produisait 40% de la recherche médicale. Aujourd’hui, c’est environ 2,5%. Il n’y a pas de baguette magique pour cela. Il faut aimer les chercheurs, il faut leur rendre leur liberté", estime Didier Raoult.

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez “Le face à face” d’André Bercoff chaque jour à 13h dans Bercoff dans tous ses états Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
10H
09H
08H
07H
05H
Revenir
au direct

À Suivre
/