single.php

Béatrice Rosen : "nos libertés fondamentales sont attaquées de toutes parts"

Nos libertés fondamentales sont-elles menacées ? Et si oui, comment ? Pour en parler, Béatrice Rosen, actrice franco-américaine et citoyenne engagée est l’invitée d’André Bercoff dans « Bercoff dans tous ses états », sur Sud Radio, mardi 9 janvier.

Béatrice Rosen, invitée d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.
Béatrice Rosen, invitée d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Comment la politique menace-t-elle nos libertés fondamentales ? Au travers de plusieurs exemples, Béatrice Rosen démontre comment nos gouvernants et leurs lois nuisent à notre liberté.

Libertés fondamentales : "on arrive à la fin d’un système"

A travers l’actualité et ses soubresauts, demeure toujours la question de nos libertés. C’est le combat que mène Béatrice Rosen, actrice franco-américaine, et citoyenne engagée. "C’est pour cela que je tweete. Pour lancer des idées, des débats publics. Je pense que nos libertés sont en danger. On arrive à la fin d’un système. On est nombreux à le sentir. Que ce soit politique ou sociétal. C’est très inquiétant" explique-t-elle au micro de Sud Radio.

Mais ce qui préoccupe le plus cette citoyenne, ce sont nos libertés fondamentales. "Elles sont attaquées de toutes parts. Dans tous les domaines, les lois qui passent vont dans le sens d’une restriction de nos libertés fondamentales. On essaie par exemple de nous faire croire que la liberté d’expression serait un outil menant vers une dictature. Or c’est précisément l’inverse. Les dictatures se sont toujours servies de la censure pour tenir leur peuple. On inverse les valeurs, les réalités, et c’est extrêmement préoccupant" ajoute Béatrice Rosen.

Quelle vie prépare-t-on à nos enfants ?

Citant de nombreux autres exemples, sur la liberté de circulation, le droit de propriété, Béatrice Rosen s’inquiète du monde que l’on va laisser à nos enfants. "Quelle vie prépare-t-on à nos enfants" s’interroge-t-elle. "C’est du délire absolu. Plus ils vont vouloir faire du micro-management, plus ils montrent qu’il n’ont pas de vision politique pour la France. C’est cela qui est inquiétant. Il n’y a pas de cap" précise Béatrice Rosen.

"C’est la politique de la peur, et les gens n’en peuvent plus. Cela me fait de la peine de voir notre pays comme cela. L’équipe dirigeante n’aime pas les gens. Ce n’est pas un complot, ils ne s’en cachent même pas. Ils veulent aboutir à une Europe fédérale, à un Etat européen, et malheureusement pour cela, il faut enlever de la souveraineté à la France pour la transférer à l’Europe. C’est une vision globale de qui nous sommes" conclut-elle sur Sud Radio.

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez “Le face à face” d’André Bercoff du lundi au jeudi  à 13h dans Bercoff dans tous ses états Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/