"Rien ne s'est fait dans la facilité pour N'Golo Kanté", selon l'un de ses anciens coachs

N'Golo Kanté (gauche) et Benjamin Mendy (droite) célèbrent la victoire en demi-finale contre la Belgique
N'Golo Kanté (gauche) et Benjamin Mendy (droite) célèbrent la victoire en demi-finale contre la Belgique Adrian DENNIS / AFP

Invité Sud Radio. Avant de devenir LE joueur de ce mondial, N’Golo Kanté est passé par différents clubs. Pierre Ville, dirigeant du club de Suresnes, était l’invité de Sud Radio ce matin pour discuter avec nous de l‘incarnation de l’humilité.

 

Rapide, omniprésent sur le terrain, à 27 ans N’Golo Kanté s’impose comme l’un des meilleurs joueurs de ce mondial. Révélé au grand public lors de l’Euro 2016, il a très vite conquis le cœur des Français. Sa vitesse et son intelligence sur le terrain en font un atout précieux lors des matchs. Mais ce qui séduit chez Kanté en plus de ses qualités sportives indéniables, c’est la richesse de son caractère où la simplicité prédomine.

Pierre Ville, dirigeant du club de Suresnes, le club formateur de Kanté, le confirme : "Il est l’humilité personnifiée". Arrivé très jeune dans ce club, "Il ne faisait qu’un mètre vingt" selon Pierre Ville, il a toujours eu ce caractère humble, discret et à l’écoute. "Les gens ne le connaissent pas encore complètement. Il va devenir un exemple, c’est un garçon admirable et un joueur d’exception" explique le dirigeant de Suresnes. Ce dernier avait d’ailleurs la certitude que N’Golo Kanté allait devenir un professionnel: "Vers 17-18 ans quand il a commencé à jouer avec les seniors, c’est là qu’on a compris. Après, ce genre de garçon, vous les accompagnez, vous leur donnez les clefs mais c’est eux qui font le parcours en fonction de leur mental. Et N’Golo, c’est tellement mérité, c’est magnifique car rien ne s’est fait dans la facilité".

Forcément, au club de Suresnes on est très fiers de cet ancien poulain qui n’en finit plus de donner l’exemple. Le milieu de terrain français dénote par sa personnalité humble, son jeu brillant mais aussi par son comportement exemplaire. Ni extravagances ni débordements, N’Golo Kanté, c’est le gendre idéal, le voisin parfait, le copain de rêve, et, selon Pierre Ville, "un vrai sportif".

"Quand il jouait avec les seniors, il s’en est pris des coups. Jamais il ne s’est plaint, pas une seule fois. En 10 ans avec nous, il a dû se prendre un carton jaune alors que c’est un joueur qui est toujours dans le contact pour récupérer le ballon", ajoute Pierre Ville, l’admiration dans la voix.

Pour ce dirigeant, Kanté est une valeur ajoutée à cette équipe "intelligente". Et de conclure "Chapeau Deschamps" !

>>> Réécoutez l'interview de Pierre Ville par Philippe Verdier

 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

hpmou
- Mercredi 11 juillet 2018 à 14:54
Un exemple ( enfin ! ) pour le football.
Pas de cinéma comme MBappé par exemple ou Neymar entre autres.

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio