Mondial foot féminin : "ce sont des footballeuses avant d'être des Messi ou des Ronaldo"

C'est le jour J ! Plus que quelques heures avant le coup d'envoi du mondial féminin de football, qui se déroulera du 7 juin au 7 juillet en France. Un beau coup de projecteur pour la discipline. Stéphane Burgatt de Sud radio s'est rendu sur les terrains, entre passion et optimisme sur le développement du foot féminin.

 

 

Thumbnail

"Maintenant, les filles arrivent à avoir une idole chez les féminines"

Une victoire dans un match couperet et c’est une explosion de joie pour les joueuses de Carqueiranne, emmenées par Estelle Gauthier : "je suis passionnée ! D'ailleurs, je ne regarde la télé que pour le foot ! J'ai commencé à 8 ans, j'ai dû m'arrêter deux ans parce qu'il n'y avait pas d'équipe féminine et aujourd'hui je suis là !"

Il lui a même fallu jouer avec des équipes de garçons, faute de clubs existants. Mais aujourd'hui, l'entraîneur Frédéric Bauman se réjouit que les choses changent, grâce à la médiatisation : "maintenant, les filles arrivent à avoir une idole chez les féminines. Avant, ce n'était que chez les garçons".

Une médiatisation qui aide à faire tomber les préjugés : "avant c'était typé, les filles qui jouaient au foot étaient masculines, et voir les bleues un peu plus féminines amène les réticences à tomber".  

"Ce sont des footballeuses avant d'être des Messi ou des Ronaldo"

Certains coachs délaissent même les équipes de garçons, comme Yohan Barclay à Tarascon, qui estime beaucoup plus les féminines : "ce sont des footballeuses avant d'être des Messi ou des Ronaldo, tandis que les garçons c'est le contraire, ils oublient d'être des footballeurs. C'est plus les à-côté : la belle voiture, la belle maison, les gonzesses..."

Pour David Nicolas, entraîneur des féminines à l’ASPTT Marseille, le nombre de clubs augmente et ça se ressent sur le niveau de jeu sur le terrain :

 

 

Et le mondial comme la starisation naissante de certaines joueuses sont vus d’un très bon œil : un beau parcours des bleues et le nombre de licenciées pourrait s’envoler cet été.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !