Les 5 infos sports du week-end: Pathétique Bastia-Lyon, magnifique Isaiah Thomas

Anthony Lopes, le gardien de l'OL, pris a parti par des supporters corses lors du match Bastia-Lyon, dimanche

Chaque lundi, la rédaction de Sudradio.fr vous propose les cinq informations sportives qui ont marqué le week-end. Cette semaine, le football a touché le fond à Bastia, après les violences qui ont provoqué l'arrêt du match. Heureusement, pour relever le niveau, les cyclistes français, les volleyeurs de Tours et Isaiah Thomas sont là. 

Bastia-Lyon, le match qui n’aurait jamais dû être joué

C’est l’épilogue pathétique d’une semaine pourrie pour le football. Dimanche, la rencontre entre Bastia et Lyon n’a pas pu aller jusqu’à son terme, arrêtée après une bagarre générale où des supporters bastiais sont rentrés sur la pelouse à la mi-temps, complètement abrutis par la rage, pour faire leur loi. D’ailleurs, ce match n’aurait jamais dû commencer après un premier envahissement du terrain et des coups échangés entre des supporters corses et des joueurs lyonnais. Un match sans aucune envie, sans aucun sens, sans intérêt pendant 45 minutes. Et puis, ce nouvel éclat de violence. L’accrochage entre un responsable du club de Bastia et le gardien de Lyon au moment de rentrer au vestiaire a remis le feu au poudre. Des stadiers ont alors laissé faire, le sang de certains supporters n’a fait qu’un tour oubliant a priori d’irriguer le cerveau pour favoriser les biceps. Image pathétique où un stadier tente de frapper un joueur. Image surréaliste où Jean-Louis Leca, le gardien bastiais, joue le dernier rempart pour protéger son adversaire du jour. Ça ne devrait être que du foot et pourtant trois joueurs de l’Olympique Lyonnais ont porté plainte pour "violence en réunion au sein d'une enceinte sportive".  Dimanche, quelques supporters ont sûrement couler leur club pour la fin de la saison. 

Lou met fin à l’invincibilité de La Rochelle

Ils avaient peut-être la tête ailleurs, déjà qualifiés pour les demi-finale du championnat, et les multiples blessures dans le groupe n’ont sûrement pas aidé. Les Rochelais se sont fait croquer par le LOU samedi et s’arrêtent sur un bilan record pour le club de 11 victoires consécutives. C’est déjà pas mal. Les Lyonnais ont pris le match par le bon bout dès les premières minutes, dans une rencontre très tournée vers l’offensive. Mené 17 à 15 à la mi-temps, les Rochelais n’ont jamais réussi à reprendre la main. Dans une fin de match haletante, le LOU marquait deux nouveaux essais pour s’imposer 29 à 25. Sixième du Top 14, le LOU peut même se mettre à rêver de phases finales. 

La France maîtrise la piste

Et un ! Et deux ! Et trois titres pour la France aux championnats du monde de cyclisme sur piste. Les héros français s’appellent Benjamin Thomas, Morgan Kneisky et François Pervis. La moisson a commencé samedi avec l’or de l’omnium pour Benjamin Thomas. Le lendemain, le coureur de l’armée de terre a remis ça sur l’américaine avec son compatriote Morgan Kneisky. Avant l’apothéose pour François Pervis, qui, à 32 ans, a remporté son quatrième titre sur le kilomètre et son septième titre mondial. Après des JO de Rio ratés - une seule médaille de bronze - le cyclisme sur piste français redore son palmarès. 

Les larmes d’Isaiah Thomas

Le joueur des Boston Celtics avait toutes les raisons de ne pas jouer ce premier match des play-offs face à Chicago. Au lendemain du décès de sa sœur Chyna dans un accident de voiture, Isaiah Thomas a pourtant tenu à être présent sur le parquet. Arborant des messages à sa sœur sur ses baskets, dont "RIP Lil Sis" ("Repose en paix petite sœur") et "I love you", le joueur n’a pas pu retenir ses larmes, assis sur le banc avant le début du match. Les yeux toujours embués lors de la minute de silence respectée en mémoire de sa petite sœur, Isaiah Thomas est peu à peu rentré dans son match, finissant meilleur marqueur avec 33 points. Insuffisant pour les Bostons Celtics qui s’inclinent 106 à 102. Mais l’essentiel est ailleurs. 

À noter, le début des play-offs a été marqué par la blessure de Rudy Gobert, le pivot français des Utah Jazz. Le français s’est blessé au genou au bout de seulement dix secondes de jeu. Incapable de se relever après un contact, le pivot a été vu avec des béquilles après le match. Une simple précaution a priori puisque la blessure serait moins grave que prévue. Le Français pourrait même rejouer dans la série qui oppose actuellement Utah Jazz face aux Los Angeles Clippers. 

Tours renversant champion d’Europe

Les italiens de Trente, ultra-favoris de la compétition, ont goûté à la remontada sauce tourangelle. Après avoir perdu 3 – 0 au match aller, Tours a complètement renversé la situation en remportant les trois premiers sets pour s’offrir un set en or. Il fallait alors avoir les nerfs bien accrochés au moment de voir revenir les italiens à 12-12 dans ce set décisif après avoir été menés de quatre points. Mais l’histoire était écrite pour les Tourangeaux qui n’ont plus jamais douter dans cette fin de match et ont finit par s’imposer. Tours remporte la coupe de la CEV, trois ans après le Paris Volley, dernier club français sacré. 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio