Coupe du monde : le Japon surprend la Colombie, le Sénégal refait sourire l'Afrique

Suite et fin des premiers matches de chaque groupe de la Coupe du monde 2018 ce mardi en Russie. Les bonnes opérations du jour sont à mettre au crédit des Japonais et des Sénégalais.

Thumbnail

C’est peut-être le groupe le plus indécis, le plus imprévisible de ce Mondial 2018. Ce mardi, les quatre équipes du groupe H fermaient la marche des premiers matchs du tournoi, à commencer par la Colombie, légère favorite du groupe, qui affrontait le Japon à Saransk. Forts de leur quart de finale en 2014, les Cafeteros s’avançaient plutôt sereins malgré le forfait de dernière minute de leur star James Rodriguez. Mais même avec des pointures comme Radamel Falcao, Juan Cuadrado ou Davinson Sanchez alignés sur le terrain, la Colombie a mordu la poussière face aux Samuraïs japonais (1-2). Il faut dire que les hommes de José Pekerman n’ont pas été aidés par le carton rouge reçu dès la 3ème minute par Carlos Sanchez, qui a causé un pénalty transformé par le joueur vedette du Japon, Shinji Kagawa. Malgré l’égalisation pleine de malice de Juan Quintero sur coup-franc, la Colombie a fini par plier sur un deuxième but de Yuya Osako de la tête.

Dans l’autre match du groupe, le très indécis Pologne-Sénégal, ce sont les Lions de la Terenga qui ont empoché les trois points à Moscou (2-1). Malgré leur doublette offensive de renom (Arkadiusz Milik - Robert Lewandowski), les Polonais ont rapidement été menés par le Sénégal, qui a marqué par l’intermédiaire de Thiago Cionek contre son camp et de Mbaye Niang. Le Parisien Grzegorz Krychowiak a réduit l’écart en fin de rencontre. C'est la première victoire d'un pays africain dans cette Coupe du monde, après les défaites de l'Égypte, du Maroc, du Nigéria et de la Tunisie.

Le troisième match de la journée mettra aux prises à 20 heures la Russie et l’Égypte, qui attend beaucoup des grands débuts de sa superstar Mohamed Salah.