single.php

Ultim Challenge: Anthony Marchand 4e du tour du monde

Le navigateur Anthony Marchand, 39 ans, a bouclé lundi le tour du monde à bord de son maxi-trimaran Actual, arrivant en quatrième position de l'Ultim Challenge, presque deux semaines après le vainqueur de la course, Charles Caudrelier.

LOIC VENANCE - AFP/Archives

Le navigateur Anthony Marchand, 39 ans, a bouclé lundi le tour du monde à bord de son maxi-trimaran Actual, arrivant en quatrième position de l'Ultim Challenge, presque deux semaines après le vainqueur de la course, Charles Caudrelier.

Le skipper d’Actual Ultim 3 a passé la ligne d'arrivée à 15h08 minutes et 21 secondes, terminant la course en 64 jours.

"C'était plus long que prévu", a-t-il reconnu, les larmes aux yeux et la barbe drue, à son arrivée sur le ponton du port de Brest. "Par contre, c'est 64 jours d'entraînement pour le prochain" tour du monde, a-t-il lâché.

"Ça n'a pas été de tout repos (...) C'était dur", a répété le navigateur, en citant la perte de son foil bâbord et une "météo défavorable".

"Il y a toujours eu un mur devant moi (...) C'était assez pesant de sentir qu'au niveau de la météo, je ne pouvais pas passer ce mur-là. Ça a duré plusieurs semaines et ce n'est pas simple à gérer", a-t-il ajouté.

Le Breton, originaire de Saint-Brieuc, a dû s'arrêter à deux reprises pour des escales techniques, d'abord au Cap (Afrique du Sud), puis dans le port néo-zélandais de Dunedin. Et à partir du Cap, il a navigué sans foil, après une collision qui avait endommagé gravement le foil bâbord de son navire.

Capable d'évoluer sur quasiment tous les supports, Anthony Marchand a débuté chez Actual en tant qu'équipier, avant de devenir co-skipper de l'Ultim en 2021, puis skipper principal.

Moins connu que ses pairs barreurs d'Ultim, ce marin au visage marqué par les embruns a construit sa carrière à l'ombre des stars du large que sont François Gabart, Thomas Coville ou encore Armel Le Cléac'h.

Anthony Marchand et son multicoque Actual au départ de l'Ultim Challenge le 7 janvier 2024 au large de Brest

Anthony Marchand et son multicoque Actual au départ de l'Ultim Challenge le 7 janvier 2024 au large de Brest

LOIC VENANCE - AFP

Malgré tout, il a souvent joué le haut du tableau, notamment sur des voiliers de la classe Figaro (2e de la Solitaire en 2018, 3e en 2019 et 5e de la Transat AG2R en 2018).

Le maxi-trimaran d'Actual est l'un des plus anciens bateaux de la classe Ultim, géants de 32m de long pour 23m de large, capables de filer sur l'eau à des vitesses folles. Aux couleurs de Macif et barré par François Gabart, son multicoque avait établi en décembre 2017 le record du tour du monde en solitaire, en 42 jours 16 heures 40 minutes et 35 secondes.

Le dernier skipper encore en lice, Éric Péron, est attendu mercredi dans l’après-midi avec son trimaran Adagio.

Classement lundi à 17h30 (heure de Paris, GMT+1):

1. Maxi Edmond de Rothschild (Charles Caudrelier) 50 jours 19 heures 7 minutes et 42 secondes (arrivé le 27 février)

2. Sodebo Ultim 3 (Thomas Coville) 53 jours 1 heure 12 minutes et 40 secondes (arrivé le 29 février)

3. Maxi Banque Populaire XI (Armel Le Cléac'h) 56 jours 8 heures une minute et 31 secondes (arrivé le 3 mars)

4. Actual Ultim 3 (Anthony Marchand) 64 jours 01 heure 38 minutes et 21 secondes (arrivé le 11 mars)

5. Adagio (Eric Péron) à 1.012 milles de l'arrivée

Abandon: SVR-Lazartigue (Tom Laperche)

AFP / Brest (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
13H
11H
09H
08H
07H
00H
Revenir
au direct

À Suivre
/