single.php

Tennis: Nadal sera scruté pour son retour à Barcelone

Au crépuscule de son immense carrière, Rafael Nadal est attendu avec une grande curiosité à Barcelone où il affronte mardi Flavio Cobolli pour son premier match depuis plus de trois mois, dans ce qui risque d'être sa dernière ligne droite vers un ultime Roland-Garros.

PAU BARRENA - AFP

Au crépuscule de son immense carrière, Rafael Nadal est attendu avec une grande curiosité à Barcelone où il affronte mardi Flavio Cobolli pour son premier match depuis plus de trois mois, dans ce qui risque d'être sa dernière ligne droite vers un ultime Roland-Garros.

On a dit qu'il frappait sans retenue depuis quelques semaines à l'entraînement, mais des douleurs abdominales l'empêchant de servir l'ont contraint a déclarer forfait tournoi après tournoi, y compris à Monte-Carlo la semaine dernière. L'officialisation de sa participation à Barcelone était donc attendue avec une certaine crainte, mais il devrait bien être sur le court mardi.

La question est de savoir dans quel état.

Stefanos Tsitsipas, vainqueur à Monte-Carlo dimanche, est sans ambigüité à ce sujet: "Je ne serais pas surpris de voir Rafa en finale à Barcelone parce qu'il l'a fait encore et encore depuis des années", affirme le Grec.

L'Espagnol Rafael Nadal à l'entraînement, le 15 avril 2024

L'Espagnol Rafael Nadal à l'entraînement, le 15 avril 2024

PAU BARRENA - AFP

Pour appuyer ses dires, il souligne à quel point les simples observateurs sont loin de se rendre compte de ce que c'est que d'affronter l'Espagnol, même s'il aura 38 ans en juin.

"Vous n'avez que la sensation visuelle, vous n'avez pas la sensation de sa balle. Moi, quand je joue contre lui, mes six sens sont activés et je considère qu'il est le défi ultime sur terre. Ce qu'il a maintenant, en fin de carrière et qu'il n'avait pas auparavant, c'est l'expérience. Il sait gagner des points et prendre le dessus en s'économisant plus qu'avant", développe le Grec.

- Déconvenues -

Reste que Nadal n'a plus gagné de tournoi depuis son extravagant 14e titre à Roland-Garros en juin 2022, qui lui avait permis de porter à 22 le record de titres du Grand Chelem (dépassé depuis par les 24 de Djokovic).

Et qu'il a joué très peu de matches mais enchaîné de nombreuses déconvenues: titré en Australie et Roland-Garros en 2022, il a déclaré forfait avant sa demi-finale à Wimbledon pour une blessure abdominale et n'a plus remporté que quatre matches pour cinq défaites dans la seconde moitié de la saison.

L'Espagnol Rafael Nadal à l'entraînement, le 15 avril 2024

L'Espagnol Rafael Nadal à l'entraînement, le 15 avril 2024

PAU BARRENA - AFP

En 2023, il a perdu ses deux matches en United Cup avant de perdre au deuxième tour à l'Open d'Australie et de tirer un trait sur la saison.

De retour en janvier dernier en Australie, il a remporté deux rencontres avant de perdre en quarts à Brisbane et de déclarer forfait pour le premier Majeur de la saison. Le premier forfait d'une longue série avec toujours la même explication: "mon corps ne me le permet pas".

Le voilà donc à Barcelone, où il s'est imposé douze fois sur un court central qui porte son nom.

"Je suis content d'être ici, bien sûr. Barcelone est un endroit qui m'a apporté beaucoup de joie", a dit le champion samedi lors du tirage au sort d'un tableau privé de Carlos Alcaraz toujours victime d'une douleur à l'avant-bras droit.

S'il passe le premier tour face à un adversaire sur le papier à sa portée, Nadal tombera sur un gros morceau dès le deuxième tour en la personne de l'Australien Alex De Minaur, 11e mondial et battu en quarts à Monte-Carlo par Djokovic.

On saura alors ce que son corps lui permet.

AFP / Barcelone (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
21H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/