single.php

Tennis: Garbiñe Muguruza, ex N.1 mondiale, met un terme à sa carrière

L'Espagnole Garbiñe Muguruza, ex-N.1 mondiale (en 2017) et lauréate de deux titres du Grand Chelem (Roland-Garros en 2016 et Wimbledon l'année suivante), a annoncé samedi la fin de sa carrière, après plus d'une année loin des courts et à seulement 30 ans.

Pierre-Philippe MARCOU - AFP/Archives

L'Espagnole Garbiñe Muguruza, ex-N.1 mondiale (en 2017) et lauréate de deux titres du Grand Chelem (Roland-Garros en 2016 et Wimbledon l'année suivante), a annoncé samedi la fin de sa carrière, après plus d'une année loin des courts et à seulement 30 ans.

"Le moment est venu de dire au revoir. Ça a été une longue et belle carrière", a déclaré lors d'une conférence de presse la joueuse, dont la dernière participation à un tournoi du circuit WTA remonte à fin janvier 2023.

"C'est une décision que j'ai mûrie petit à petit", a-t-elle expliqué, ajoutant que les derniers mois avaient été "déterminants".

"Après avoir arrêté, je suis rentrée chez moi et j'ai pleinement profité du repos. Je me sentais mieux chaque jour qui passait et la discipline et les contraintes de la vie que j'avais laissée ne me manquaient pas", a encore commenté l'Espagnole.

La native du Venezuela met fin à "25 années" dédiées au tennis, elle qui a commencé à jouer très jeune et qui a passé une dizaine d'années au très haut niveau.

Une carrière marquée par dix titres gagnés avec en point d'orgue deux victoires en Grand Chelem, à Roland-Garros en 2016 et Wimbledon en 2017.

La première fois, elle s'était imposée devant la star américaine Serena Williams, avant de battre... sa soeur, Venus, sur le gazon londonien. Elle est la seule à avoir battu les deux soeurs en finale d'un Grand Chelem.

"La finale de Wimbledon est un moment unique (...) l'histoire du tennis s'est écrite là-bas si je puis dire, donc gagner ce tournoi... c'est le maximum que l'on puisse atteindre", a dit l'Espagnole, qui avait joué sa première finale majeure en 2015 à Wimbledon (battue par Serena Williams).

L'année de son sacre à Wimbledon lui vaut par la suite de devenir N.1 mondiale.

- "J'ai réalisé beaucoup de rêves" -

Mais Muguruza ne parvient plus les années suivantes à imposer un jeu agressif et spectaculaire, mais aussi à haut risque. Après une dernière finale disputée, et perdue en 2020 à l'Open d'Australie face à l'Américaine Sofia Kenin, elle ne dépasse plus les 8e de finale des quatre grands tournois.

Son dernier titre de gloire est une victoire finale aux Masters fin 2021. Une année où elle était revenue au plus haut niveau, avec deux autres victoires à Dubaï et Chicago, après trois années loin du Top 10. Un Top 10 qu'elle quittera définitivement en septembre 2022.

Elle avait alors connu une saison difficile, terminant l'année au-delà de la 50e place (55e) pour la première fois depuis 2012.

Mais la principale intéressée se dit fière.

"Nous rêvons tous de gagner des tournois du Grand Chelem, d'être Numéro un... J'ai réalisé beaucoup des rêves que j'avais étant enfant", a t-elle conclu.

Garbine Muguruza à Madrid le 6 mai 2014

Garbine Muguruza à Madrid le 6 mai 2014

Pierre-Philippe MARCOU - AFP/Archives

Garbiñe Muguruza a fait cette annonce à l'approche de la cérémonie de remise des prix Laureus du sport, prévue lundi à Madrid, fondation auprès de laquelle elle jouera à l'avenir un rôle d'ambassadrice.

"Garbiñe peut célébrer une carrière que la plupart des joueuses peuvent seulement rêver d'avoir", a réagi l'ancienne championne américaine Martina Navratilova, citée dans un communiqué de Laureus, fondation dont elle est également membre.

"Tu as été un modèle depuis que je suis toute petite. Merci Garbi pour avoir tant donné au tennis espagnol", a aussi commenté sur son compte X sa compatriote Paula Badosa, actuelle joueuse du circuit WTA.

Garbiñe Muguruza, qui a notamment eu pour coach l'ancienne championne Conchita Martinez, a fait sa dernière apparition en janvier 2023, au tournoi WTA 250 de Lyon (défaite au premier tour).

AFP / Madrid (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
16H
15H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/