single.php

Tennis: Alcaraz rouillé mais vainqueur, Rybakina déclare forfait à Indian Wells

Les tenants du titre du Masters 1000 d'Indian Wells (Californie, Etats-Unis) n'ont pas été à la fête vendredi pour leur entrée en lice: l'Espagnol Carlos Alcaraz a peiné pour éliminer l'Italien Matteo Arnaldi, et la Kazakhe Elena Rybakina a dû déclarer forfait.

CLIVE BRUNSKILL - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Les tenants du titre du Masters 1000 d'Indian Wells (Californie, Etats-Unis) n'ont pas été à la fête vendredi pour leur entrée en lice: l'Espagnol Carlos Alcaraz a peiné pour éliminer l'Italien Matteo Arnaldi, et la Kazakhe Elena Rybakina a dû déclarer forfait.

Carlos Alcaraz, N.2 mondial, a eu besoin de trois sets face à Arnaldi (6-7, 6-0, 6-1) pour son entrée dans le tournoi au deuxième tour, les têtes de série étant exemptée des premières joutes.

Irrégulier, souvent à la faute, Alcaraz a ramé pendant tout le premier set, où il s'était pourtant procuré un break d'avance. Après avoir sauvé une balle de set, il a cédé dans le tie-break après deux fautes directes, à l'image de son début de partie.

L'Italien Matteo Arnaldi, éliminé vendredi par Carlos Alcaraz à Indian Wells

L'Italien Matteo Arnaldi, éliminé vendredi par Carlos Alcaraz à Indian Wells

CLIVE BRUNSKILL - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Arnaldi s'est ensuite écroulé dans la deuxième manche, avant que l'Espagnol ne gère la dernière, repartant à la faute par moment. "Carlitos" a fait se lever le public d'une délicieuse contre-amortie pour mener 5-1.

Alcaraz, qui n'a pas montré de séquelles de son entorse à la cheville droite subie il y a deux semaines à Rio, avance donc au 3e tour, où il affrontera le Canadien Félix Auger-Aliassime. Mais l'Espagnol n'a pas été totalement rassurant, lui qui n'a plus remporté un tournoi depuis Wimbledon en juillet 2023.

"J'ai été surpris par les conditions au premier set, je me suis beaucoup entraîné en journée avec la chaleur, et la nuit ça n'a rien à voir, les rebonds sont différents, ça m'a coûté le premier set", a déclaré le vainqueur en conférence de presse.

"J'étais un peu nerveux aussi, c'était mon premier match à haute intensité depuis mon problème à la cheville, j'avais du mal à me concentrer totalement."

- "Tristesse" -

Ses déboires ont été finalement mineurs par rapport à ceux de l'autre tenante du titre à "Tennis Paradise", la Kazakhe Elena Rybakina, qui a annoncé dans l'après-midi son forfait.

"C'est avec une grande tristesse que je dois annoncer que je ne pourrai pas participer au tournoi d'Indian Wells cette année à cause de problèmes intestinaux", déclaré la joueuse de 24 ans, N.4 mondiale et victorieuse à Wimbledon en 2022.

La N.1 mondiale Iga Swiatek a battu vendredi à Indian Wells l'Américaine Danielle Collins

La N.1 mondiale Iga Swiatek a battu vendredi à Indian Wells l'Américaine Danielle Collins

CLIVE BRUNSKILL - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

La journée a réservé une autre surprise dans le tableau féminin avec l'élimination de la Tunisienne Ons Jabeur, N.6 mondiale et trois fois finaliste en Grand Chelem, par la N.131 au classement, l'Américaine Katie Volynets (6-4, 6-4).

Les autres favoris ont assuré et rassuré, à l'image de la N.1 mondiale Iga Swiatek, qui a maîtrisé l'Américaine Danielle Collins (6-3, 6-0).

L'Italien Jannik Sinner, N.3 mondial et sensation du début de saison avec sa victoire à l'Open d'Australie, s'est imposé sur le même score face à l'Australien Thanasi Kokkinakis.

- "Pas imbattable" -

"Je suis heureux évidemment, c'était un match difficile, contrairement à ce qu'indique le score", a commenté le joueur âgé de 22 ans, toujours invaincu en 2024 (13 succès).

"Je ne suis pas imbattable, je suis juste bien préparé. Je travaille très dur pour me mettre dans cette position", a-t-il assuré.

L'Italien Jannik Sinner s'est imposé face à l'Australien Thanasi Kokkinakis à Indian Wells vendredi

L'Italien Jannik Sinner s'est imposé face à l'Australien Thanasi Kokkinakis à Indian Wells vendredi

CLIVE BRUNSKILL - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

"J'ai de la confiance. Mais ça peut partir rapidement dans la mauvaise direction. J'espère continuer ma série le plus possible, mais elle peut tout à fait s'arrêter dans deux jours. Mes concurrents me connaissent mieux désormais, ça rend les choses intéressantes."

Après la journée faste connue jeudi (sept victoires en autant de matches), les Français ont un peu moins brillé vendredi.

En rattrapage du premier tour, perturbé par la pluie les deux jours précédents, Alexandre Müller a dominé Hugo Grenier dans un match franco-français (7-6, 7-5), et effacé le goût amer de sa défaite à l'Open d'Australie après une rencontre fleuve contre Grenier où il s'était procuré des balles de match.

Varvara Gracheva (23 ans), s'est elle inclinée contre la Chinoise Yue Yuan (6-4, 6-1), vainqueure du WTA 250 d'Austin (Texas) la semaine passée.

Constant Lestienne et Lucas Pouille, tous les deux engagés au deuxième tour, ont été battus respectivement par Félix Auger-Aliassime (6-4, 6-1) et par le N.11 mondial grec Stefanos Tsitsipas (6-3, 6-2).

Samedi, suite et fin du deuxième tour avec les entrées en lice de Novak Djokovic et Coco Gauff, ainsi que de Ugo Humbert, Adrian Mannarino et Caroline Garcia côté français.

 

Par Robin GREMMEL / Indian Wells (États-Unis) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
03H
23H
21H
20H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/