single.php

Ski alpin: le Norvégien Braathen revient sous les couleurs du Brésil

Le prodige norvégien du ski alpin Lucas Braathen, retraité précoce cet automne en raison d'un conflit avec sa fédération, va reprendre la compétition la saison prochaine sous les couleurs du Brésil, le pays de sa mère, a-t-il annoncé jeudi.

BARBARA GINDL - APA/AFP

Le prodige norvégien du ski alpin Lucas Braathen, retraité précoce cet automne en raison d'un conflit avec sa fédération, va reprendre la compétition la saison prochaine sous les couleurs du Brésil, le pays de sa mère, a-t-il annoncé jeudi.

"Je vais revenir et représenter le Brésil. J'en suis plus que fier", a déclaré le meilleur slalomeur de la saison 2023, qui compte cinq victoires et douze podiums en Coupe du monde à 23 ans, lors d'une conférence de presse organisée par son sponsor à Salzbourg (Autriche).

Le colosse aux boucles blondes, passionné de mode et de musique et très actif sur les réseaux sociaux, avait semé quelques indices ces derniers mois, postant ses voeux de Nouvel An sur Instagram avec un col aux couleurs brésiliennes.

Jeudi, il a d'ailleurs doublé son annonce de deux montages sur son réseau social fétiche, l'un pour récapituler sa première partie de carrière avec un "Tusen takk" ("grand merci" en norvégien) assorti d'un coeur et du drapeau de son pays natal.

Vingt minutes plus tard, il postait trois autoportraits aux couleurs du Brésil accompagnés du message "L'heure est venue, Brésil: dansons", une allusion à la danse entre les piquets qui fait toute la beauté du slalom, cette fois en portugais.

La fédération norvégienne l'a autorisé à "transférer ses points" acquis en Coupe du monde sous sa nouvelle nationalité sportive, a-t-il expliqué, soulagé de partir en bons termes après un long conflit sur son droit à l'image, qui s'était amplifié à l'automne quand il avait participé à une campagne publicitaire pour une marque de vêtements concurrente de celle qui sponsorise la fédération.

- retour excitant -

Après avoir annoncé son retrait de la compétition fin octobre, en larmes, Braathen est rentré en Norvège puis a pris "un aller simple pour le Brésil", près de Sao Paulo où vit sa famille maternelle, tentant d'oublier "tout ce qui était lié au sport et à (sa) carrière", a-t-il raconté.

Lucas Braathen annonce son choix de skier pour le Brésil, le 7 mars 2024 à Salzburg, en Autriche

Lucas Braathen annonce son choix de skier pour le Brésil, le 7 mars 2024 à Salzburg, en Autriche

BARBARA GINDL - APA/AFP

D'abord réconforté par la vague de messages des fans de ski et de ses anciens coéquipiers et concurrents, il a "progressivement" trouvé "de plus en plus difficile de regarder les courses sans faire partie du spectacle", et a pris contact avec la fédération brésilienne, ravie de l'aubaine.

L'exubérant champion représente pour le Brésil une chance sans précédent de décrocher ses premiers podiums en Coupe du monde de ski alpin, ainsi qu'aux Mondiaux-2025 de Saalbach et aux JO-2026 de Milan-Cortina.

Également géantiste de talent, c'est dans cette discipline qu'il avait remporté sa première victoire en Coupe du monde, à seulement vingt ans, en octobre 2010 à Sölden. Il y avait aussi connu le premier grand coup d'arrêt de sa carrière en chutant quelques mois plus tard dans le géant d'Adelboden, se déchirant les ligaments du genou droit.

Le retour de Braathen promet par ailleurs de rendre plus excitante encore la discipline la plus indécise du circuit masculin, la seule que ne dispute pas le génie suisse Marco Odermatt - invaincu en géant et leader des classements du super-G et de la descente.

Depuis la retraite de l'ogre autrichien Marcel Hirscher, à l'été 2019, quatre skieurs se sont partagés les cinq globes de slalom suivants, celui de la saison 2023/24 revenant à l'Autrichien Manuel Feller.

AFP / Lausanne (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
15H
14H
13H
12H
11H
10H
09H
07H
04H
00H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/