single.php

Ski alpin: Gros globe et globe du géant pour Lara Gut-Behrami, doublement sacrée à Saalbach

Huit ans après son premier gros globe de cristal, la skieuse suisse Lara Gut-Behrami a remporté pour la deuxième fois le classement général de la Coupe du monde de ski alpin, décrochant également à l'issue du géant de Saalbach dimanche son premier globe dans la spécialité.

Joe Klamar - AFP

Huit ans après son premier gros globe de cristal, la skieuse suisse Lara Gut-Behrami a remporté pour la deuxième fois le classement général de la Coupe du monde de ski alpin, décrochant également à l'issue du géant de Saalbach dimanche son premier globe dans la spécialité.

À 32 ans et alors qu'elle faisait part de ses doutes l'été dernier sur la suite de sa carrière, Lara Gut-Behrami est encore en lice pour remporter deux autres globes d'ici la fin de l'hiver, puisqu'elle est provisoirement en tête des classements de la descente et du super-G, dont les finales ont lieu la semaine prochaine.

Dimanche dans la station autrichienne, la Tessinoise est certes apparue moins tranchante que d'habitude sur une neige molle et dans des conditions printanières qui ne lui plaisaient pas mais elle a assuré le minimum: 10e du dernier géant de l'hiver remporté par une Federica Brignone étincelante, une place suffisante pour gagner son premier globe en géant et remporter le classement général.

"C'est incroyable, le géant a toujours été très important pour moi donc gagner ce globe, c'est juste génial", a expliqué au micro de la Fédération internationale de ski Gut-Behrami, championne olympique du super-G, sa discipline de prédilection dans laquelle elle a déjà remporté quatre globes.

"J'étais très stressée aujourd'hui car je voulais vraiment gagner ce globe, j'ai mal skié mais à la fin j'ai assuré et ça suffisait", a ajouté Lara Gut-Behrami, 90 podiums dont 45 victoires en Coupe du monde (dont 16 podiums et huit victoires cette saison).

- Globes en vitesse ? -

La Suissesse le savait avant de s'élancer dimanche: sans Mikaela Shiffrin qui a renoncé au général après sa chute en Italie fin janvier, seule Federica Brignone était encore mathématiquement en mesure de l'inquiéter et, en cas de victoire de l'Italienne, Gut-Behrami devait terminer dans les quinze premières pour marquer être irrattrapable.

La Suissesse Lara Gut sur la piste du géant de Saalbach, le 17 mars 2024

La Suissesse Lara Gut sur la piste du géant de Saalbach, le 17 mars 2024

Joe Klamar - AFP

Fluide sans être tranchante en première comme en deuxième manche, Gut-Behrami a affiché un sourire satisfait en franchissant la ligne d'arrivée, réalisant que son classement provisoire suffirait pour être sacrée dimanche.

De son côté, même si elle savait qu'elle n'était plus dans la course pour gagner le globe, "Fede" Brignone, déjà excellente sur le premier tracé, a produit une seconde manche canon pour remporter avec la manière le dernier géant de l'hiver, devançant de plus d'une seconde ses rivales du jour: la Néo-Zélandaise Alice Robinson (2e à + 1 sec 36) et la Norvégienne Thea Louise Stjernesund (3e +1 sec 67).

La Coupe du monde de ski alpin se termine les 23 et 24 mars avec une descente et un super-G, deux disciplines dans lesquelles Lara Gut-Behrami est également provisoirement en tête des classements.

Si elle remporte les deux globes en vitesse, elle rejoindrait les légendes du ski Lindsey Vonn, Tina Maze et Mikaela Shiffrin, seules skieuses à avoir réussi à remporter quatre globes à l'issue d'un même hiver.

AFP / Saalbach (Autriche) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
12H
11H
10H
09H
07H
04H
00H
23H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/