single.php

Roland-Garros: le sort impitoyable avec Nadal

Pour ce qui a toutes les chances d'être son dernier Roland-Garros, Rafael Nadal, l'homme aux 14 triomphes sur la terre battue parisienne, n'a pas été gâté par le sort: le champion espagnol défiera le N.4 mondial Alexander Zverev dès le premier tour de l'édition 2024, qui débute dimanche.

Dimitar DILKOFF - AFP

Pour ce qui a toutes les chances d'être son dernier Roland-Garros, Rafael Nadal, l'homme aux 14 triomphes sur la terre battue parisienne, n'a pas été gâté par le sort: le champion espagnol défiera le N.4 mondial Alexander Zverev dès le premier tour de l'édition 2024, qui débute dimanche.

Marie-José Pérec, icône du sport français et triple championne olympique en athlétisme dans les années 1990, a eu la main lourde avec "Rafa": avec Zverev, le Majorquin aux 22 sacres en Grand Chelem, plus protégé par le statut de tête de série avec sa chute au classement (au-delà de la 250e place mondiale), se retrouve propulsé d'entrée face à un (le?) des joueurs les plus en forme du moment, fraîchement titré au Masters 1000 de Rome.

"J'en veux un peu à ma main, a-t-elle grimacé quelques minutes plus tard. Elle aurait pu être plus gentille avec Nadal, non ? Quand j'ai entendu le +wouah+ dans la salle (du tirage au sort, ndlr), je me suis dit +Oh merde+."

La mission apparaît d'autant plus ardue pour Nadal, lancé dans un ultime retour à bientôt 38 ans, que son état de forme reste un point d'interrogation. Au point qu'il a longtemps hésité à participer ou non à son tournoi fétiche.

Son corps cabossé de partout, qui n'en finissait plus de grincer depuis l'été 2022, semble lui offrir un peu de répit depuis quelques semaines, et le gaucher espagnol multiplie les entraînements depuis son arrivée à Paris lundi, en particulier sur le Central. Il s'y est successivement mesuré au jeune Américain Sebastian Korda (28e), au vétéran suisse Stan Wawrinka et au N.5 mondial Daniil Medvedev, dont l'ocre n'est pas la tasse de thé.

- "Costaud" -

Le défi qui l'attend avec Zverev est d'un tout autre calibre. Une chose est sûre: il n'y aura pas de tour de chauffe pour "Rafa". Mais il y a aura sans doute un goût de revanche pour "Sascha": c'est contre Nadal en 2022, en pleine demi-finale de Roland-Garros, que l'Allemand de 27 ans s'était sérieusement blessé à une cheville et avait été contraint d'abandonner.

"C'est chaud, c'est costaud. J'imagine qu'en regardant le tirage au sort, il (Nadal) ne va pas être ravi, convient la directrice du tournoi Amélie Mauresmo. Sascha (Zverev) est en très grande forme, évidemment ça s'annonce très compliqué. Maintenant, c'est un guerrier, un compétiteur hors normes. C'est +Rafa+, tout est possible."

Dans une édition qui s'annonce comme la plus ouverte depuis une vingtaine d'années dans le tableau masculin, les demi-finales théoriques opposeraient d'un côté Novak Djokovic, N.1 mondial et tenant du trophée, à Zverev, et les deux étoiles montantes du circuit, l'Italien Jannik Sinner (N.2) et l'Espagnol Carlos Alcaraz (N.3), de l'autre.

Mais c'est tout sauf écrit, puisque Djokovic connaît une première partie de saison à des années-lumière de ses standards, sans le moindre titre, ni même la moindre finale à se mettre sous la dent -en attendant son parcours à Genève cette semaine.

Quant à Sinner et Alcaraz, leur participation était encore incertaine il y a peu, la faute à une hanche doulourouse pour le premier, et à un avant-bras droit récalcitrant pour le second.

- Swiatek archi-favorite -

Djokovic pourrait vivre un début de quinzaine à l'accent français: son premier adversaire sera Pierre-Hugues Herbert (invité). Gaël Monfils (38e) pourrait être son troisième, et Constant Lestienne (86e), éventuellement son deuxième.

Alcaraz s'élancera lui face à un joueur issu des qualifications, et Sinner contre l'Américain Christopher Eubanks (43e).

Premier tour vintage entre deux pré-retraités, Andy Murray (37 ans) et Stan Wawrinka (39 ans).

La Polonaise Iga Swiatek brandit le trophée du tournoi de Rome, le 18 mai 2024

La Polonaise Iga Swiatek brandit le trophée du tournoi de Rome, le 18 mai 2024

Tiziana FABI - AFP

Dans le tableau féminin, l'archi-favorite Iga Swiatek, N.1 mondiale et triple lauréate de Roland-Garros, est promise à la N.3 mondiale Coco Gauff dans le dernier carré. Aryna Sabalenka et Elena Rybakina, les N.2 et N.4 mondiales, sont attendues face à face au même stade.

"Swiatek a dominé la saison sur terre battue, elle vient de faire le doublé Madrid-Rome, elle est très impressionnante, elle se détache", tranche Mauresmo.

Pour ce qui sera son vingtième et dernier Roland-Garros, Alizé Cornet, sortie du top 100 à 34 ans, a hérité au premier tour de la N.8 mondiale Zheng Qinwen, finaliste de l'Open d'Australie en janvier.

La N.1 française Caroline Garcia débutera contre une joueuse issue des qualifications. Ugo Humbert, N.1 français et 17e mondial, affrontera lui l'Italien Lorenzo Sonego (50e) au premier tour et pourrait croiser au troisième le N.9 mondial Stefanos Tsitsipas, un de ceux susceptibles de tirer son épingle du jeu dans cette édition ouverte.

es-nip-lve-ig/mdm/jde

Par Elodie SOINARD / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
06H
05H
04H
02H
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/