single.php

Euro-2024: l'Angleterre au carrefour de ses rêves et doutes

L'Angleterre de Harry Kane et Jude Bellingham a une belle tête de vainqueur à l'Euro mais aussi des doutes à chasser, en défense surtout, dès dimanche (21h00) contre la Serbie, un match considéré à risques par les autorités.

Adrian DENNIS - AFP

L'Angleterre de Harry Kane et Jude Bellingham a une belle tête de vainqueur à l'Euro mais aussi des doutes à chasser, en défense surtout, dès dimanche (21h00) contre la Serbie, un match considéré à risques par les autorités.

Les vice-champions d'Europe entament leur campagne à Gelsenkirchen avec un effectif doré et une pression à gérer pour Gareth Southgate, attendu au tournant après le Mondial-2018 (demi-finale), l'Euro-2020 (finale) et le Mondial-2022 (quarts).

Le sélectionneur, apparu serein samedi face aux médias, s'est dit "peut-être plus détendu" justement grâce à ces expériences passées. "Je sais exactement ce que cela implique. Je connais les événements auxquels il faut faire face, les chemins qu'il faut emprunter". Et, a-t-il ajouté, "j'ai la chance d'avoir de très bons joueurs".

Sur le papier, les Anglais disposent en effet d'un effectif brillant alliant expérience et jeunesse triomphante, notamment devant avec Phil Foden, Jude Bellingham, Bukayo Saka et Harry Kane, un quatuor à 114 buts en cumulé cette saison en club.

Il y a "de grands buteurs dans l'équipe, des joueurs qui sont en pleine forme et qui ont réalisé une saison fantastique. Il s'agit maintenant d'en profiter dans ce grand tournoi", a résumé Kane, capitaine d'une sélection privée de titre depuis 1966.

Le sélectionneur de l'Angleterre Gareth Southgate dirigeant l'entrainement à la veille du match de l'Euro-2024 face à la Serbie, à Blankenhain dans l'Est de l'Allemagne le 15 juin

Le sélectionneur de l'Angleterre Gareth Southgate dirigeant l'entrainement à la veille du match de l'Euro-2024 face à la Serbie, à Blankenhain dans l'Est de l'Allemagne le 15 juin

Adrian DENNIS - AFP

Disposer de tout ce beau monde ne suffit toutefois pas toujours pour gagner, et les derniers résultats sont là pour le rappeler: une seule victoire en cinq matches, une série débutée sur un pauvre 1-1 contre la Macédoine du Nord et refermée par une défaite 1-0 à Wembley contre l'Islande.

- Défense perméable -

Plus inquiétant peut-être, l'Angleterre dispose d'une défense trop perméable, avec au moins un but encaissé dans cinq de ses sept dernières rencontres.

Le taulier Harry Maguire, blessé à un mollet, est forfait et son partenaire dans l'axe, John Stones, n'a pas beaucoup joué ces deux derniers mois. Le seul arrière gauche du groupe, Luke Shaw, n'a lui pas goûté à la compétition depuis février.

L'attaquant de l'Angleterre Harry Kane enlace son équipier Kieran Trippier durant l'entraînement, à Jena dans l'est de l'Allemagne le 11 juin, en préparation à l'Euro-2024 de football

L'attaquant de l'Angleterre Harry Kane enlace son équipier Kieran Trippier durant l'entraînement, à Jena dans l'est de l'Allemagne le 11 juin, en préparation à l'Euro-2024 de football

Adrian DENNIS - AFP

Southgate devrait donc basculer le droitier Kieran Trippier à gauche et lancer dans le grand bain Marc Guéhi (23 ans), peu capé défenseur central de Crystal Palace, en début de compétition.

La Serbie, 33e au classement Fifa, voudra faire de ces incertitudes sportives et défensives anglaises, un point à exploiter dans ce premier sommet du groupe C a priori inégal.

Les vice-champions d'Europe devront se méfier des centres et coups de pied arrêtés, un domaine dans lequel l'équipe de Dragan Stojkovic s'est spécialisée: un tiers de ses quinze buts en qualifications a été marqué de la tête.

Le sélectionneur dispose de beaux atouts avec les milieux Dusan Tadic (Fenerbahçe) et Sergej Milinkovic-Savic (Al-Hilal), ou encore l'attaquant Aleksandar Mitrovic, son coéquipier en Arabie saoudite. La grosse cote s'appelle Dusan Vlahovic, avant-centre de 24 ans évoluant à la Juventus Turin.

"La Serbie n'est pas une équipe qui va attendre et regarder l'Angleterre, au contraire", elle voudra "jouer" et "montrer son talent", a lancé samedi le technicien, champion de France en 1991 comme joueur à l'OM.

Les "Aigles" restent cependant une proie largement à portée des Anglais au regard des largesses défensives entrevues sur la route de l'Euro, un tournoi qu'ils disputent pour la première fois depuis l'indépendance de la Serbie dans les années 2000.

Hors terrain, les autorités locales sont sur le qui-vive à l'approche d'une rencontre considérée à risques en tribunes. La présence de hooligans n'est pas exclue, surtout du côté serbe.

Pour des "raisons de sécurité", les supporters au stade ne pourront acheter que de la bière à teneur réduite en alcool, et ils seront limités à deux verres à la fois, a annoncé la police de Gelsenkirchen.

Mais pour Stojkovic, il n'y aura pas de débordements. "Je suis certain que les deux camps seront très heureux d'être au stade demain (dimanche)", a-t-il commenté.

Par Jeremy TALBOT / Gelsenkirchen (Allemagne) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
16H
15H
14H
13H
12H
09H
08H
21H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/