single.php

MotoGP: au Qatar, Francesco Bagnaia s'offre le premier GP de l'année

Intouchable du début à la fin, l'Italien Francesco Bagnaia, double champion du monde en titre, a remporté dimanche au guidon de sa Ducati le Grand Prix du Qatar, première manche de la saison de MotoGP, loin devant les Français qui échouent aux portes du Top 10.

KARIM JAAFAR - AFP

Intouchable du début à la fin, l'Italien Francesco Bagnaia, double champion du monde en titre, a remporté dimanche au guidon de sa Ducati le Grand Prix du Qatar, première manche de la saison de MotoGP, loin devant les Français qui échouent aux portes du Top 10.

Dans la nuit qatarienne et devant les tribunes clairsemées du circuit de Lusail, il a devancé le Sud-Africain Brad Binder (KTM) et l'Espagnol Jorge Martin (Ducati-Pramac), vice-champion en titre.

Cinquième sur la grille de départ, Bagnaia a pris les commandes des mains du poleman Martin dès le quatrième virage du tracé, pour ne plus les lâcher.

Le sextuple champion du monde Marc Marquez termine au pied du podium pour son premier GP avec Ducati-Gresini. L'Espagnol a rejoint les rangs de l'équipe italienne après onze saisons passées chez Honda – soit la totalité de sa carrière en MotoGP.

"C'était une course constante et solide", a réagi Marquez. "Je dois encore améliorer mon style de pilotage sur certains points", a-t-il aussi reconnu, assurant avoir préféré s'assurer une 4e place plutôt que d'attaquer pour le podium au risque de chuter.

Samedi, Martin s'était imposé sur la course sprint, plus courte et rapportant moins de points que le GP tandis que Bagnaia avait, lui, terminé 4e.

"On connaissait notre potentiel", a réagi le vainqueur du jour à l'arrivée dimanche. Après le sprint, "on savait qu'il fallait changer quelque chose pour la course et ce qu'on a fait pendant l'échauffement (une session de 10 minutes courue quelques heures avant le GP, ndlr) était important, la course était complètement différente par rapport à hier (samedi)".

Le pilote espagnol Marc Marquez (Ducati-Gresini) lors du Grand Prix du Qatar disputé sur le circuit de Lusail le 10 mars 2024.

Le pilote espagnol Marc Marquez (Ducati-Gresini) lors du Grand Prix du Qatar disputé sur le circuit de Lusail le 10 mars 2024.

KARIM JAAFAR - AFP

- "Plus loin que jamais" -

Pour son premier GP dans l'élite, Pedro Acosta, 19 ans seulement, a terminé 9e. Auteur d'une très bonne première partie de course - s'offrant même Marc Marquez pour le gain de la 4e place- l’Espagnol, parti 8e, a ensuite progressivement rétrogradé dans la hiérarchie.

"Le départ n'était pas génial mais ensuite tout a été super sympa (...) nous devons être plus qu'heureux", s'est félicité Acosta, tout sourire devant la presse. Il assure aussi avoir "beaucoup appris".

La nouvelle recrue de l'équipe française GasGas-Tech3 débarque en MotoGP cette saison avec l'étiquette de nouveau virtuose, après ses titres en Moto3 et de Moto2. La veille, le jeune pilote avait marqué ses premiers points en MotoGP, à l'issue de la course sprint qu'il avait terminé à la 8e place.

Parti 16e sur la grille, le Français Fabio Quartararo (Yamaha) a terminé à la 11e place, devant son compatriote Johann Zarco (Honda-LCR).

"On est encore plus loin que l'an dernier (...), on s'est un peu améliorés mais (les autres équipes, ndlr) sont encore meilleures et plus rapides", s'est désolé le Niçois de 24 ans, 10e du championnat en 2023, son pire classement dans l'élite. "Si on compare le niveau de notre moto par rapport à celui des autres, on est plus loin que jamais".

A cause d'un départ avorté après un problème technique sur l'Aprilia-Trackhouse de l'Espagnol Raul Fernandez - qui a d'abord refusé de quitter la piste - les pilotes se sont lancés pour une second tour de chauffe, réduisant ainsi le nombre de tours à 21 (contre 22 initialement prévus).

Dans les catégories inférieures, en Moto2, l'Espagnol Alonso Lopez (Sync SpeedUp), parti deuxième sur la grille plus tôt dans la journée, a pris les commandes de la course peu après la mi-course pour s'imposer devant le Belge Barry Baltus, qui signe au Qatar son premier podium en championnat du monde.

En Moto3, David Alonso (Aspar Team) a remporté la course devant le poleman Daniel Holgado (GasGas-Tech3). Le pilote colombien a dépassé son adversaire espagnol dans le dernier virage d’un dernier tour très disputé.

Le prochain GP de cette saison record de 21 courses jusqu'à Valence (Espagne) le 17 novembre se tiendra au Portugal, sur le circuit de Portimao, le week-end du 24 mars.

AFP / Lusail (Qatar) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/