single.php

MMA: coup d'arrêt pour Saint Denis, mis KO par Poirier

Valeur montante du MMA, le Français Benoît Saint Denis a subi un coup d'arrêt en étant mis KO par l'expérimenté Américain Dustin Poirier samedi lors de l'UFC 299 à Miami.

Megan Briggs - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Valeur montante du MMA, le Français Benoît Saint Denis a subi un coup d'arrêt en étant mis KO par l'expérimenté Américain Dustin Poirier samedi lors de l'UFC 299 à Miami.

Saint Denis, qui semblait dominer, a connu une fin de combat violente au 2e round (sur 5). Mis au sol d'un crochet, il a été achevé d'une droite qui l'a laissé au sol, en sang, sous les vivats du public, acquis à son adversaire.

Donné favori de ce combat de poids légers, Saint Denis (classé 12e) a été assommé par Poirier (3e), grand combattant UFC vieillissant (35 ans) qui avait dominé deux fois la légende Conor McGregor en 2021 mais restait sur une défaite l'an passé.

"Il me faisait mal, il est fort", a salué Poirier après le combat, avec respect pour son adversaire français.

"J'ai pris ce combat parce qu'il avait fini ses cinq précédents avant la limite, même s'il n'était pas très connu. C'est un gars dangereux. J'ai beaucoup de respect pour Saint Denis, son état d'esprit. Il reviendra", a-t-il ajouté.

Le combat a eu lieu sous les yeux de l'ancien président Donald Trump, acclamé par la foule lors d'une arrivée scénarisée. Trump, qui avait fait campagne dans la journée dans la Géorgie voisine, État potentiellement clef pour l'élection présidentielle, est un habitué des soirées de l'UFC.

À Miami, Saint Denis a peut-être manqué l'occasion de se voir offrir un combat pour la ceinture des légers, lui qui connaissait jusque là une ascension irrésistible.

- Deuxième défaite -

Benoit Saint Denis et Dustin Poirier samedi à Miami lors de l'UFC 299

Benoit Saint Denis et Dustin Poirier samedi à Miami lors de l'UFC 299

Megan Briggs - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

L'ancien membre des forces spéciales, qui s'est mis au MMA sur le tard avant d'accéder à l'UFC en 2021, restait sur cinq victoires spectaculaires avant la limite, dont la dernière en novembre 2023 face à l'Américain Matt Frevola.

Samedi, "God of war", son surnom, a fait son entrée comme à son habitude au son du chant des commandos et de l'emblématique "Seine-Saint-Denis style" de NTM.

Il a immédiatement fait subir un premier round étouffant à Poirier en le travaillant au corps, au sol, en le ceinturant, pour essayer de le soumettre.

Une tactique qui semblait payante tant l'Américain paraissait épuisé par le rythme infernal du Français.

"BSD" a attaqué le deuxième round (sur cinq prévus, de cinq minutes chacun) avec la même stratégie, mais a été cueilli par les poings vifs de Justin "Diamond" Poirier.

Un premier uppercut du gauche a fait vaciller le Français, qui a ensuite cherché de nouveau le corps à corps.

Deux crochets terribles droite-gauche ont alors atteint Saint Denis, qui a été mis au sol par un nouveau crochet du droit avant d'être achevé par un violent coup de poing alors qu'il gisait déjà au milieu de l'octogone.

"Malheureusement, ce soir, je n'ai pas pu pleinement m'exprimer", a réagi Saint Denis sur Instagram dimanche matin.

"Mon corps n'a pas suivi après une semaine d'antibiotiques pour lutter contre une infection", a-t-il expliqué tout en écrivant : "Désolé de vous avoir déçu, je reviendrai plus fort, merci à Dustin (Poirier) d'avoir accepté ce fight".

"BSD" a ainsi subi la deuxième défaite de sa carrière et devra repasser par des combats intermédiaires avant d'entrevoir le sommet.

Lors du combat suivant, le dernier et principal de la soirée, l'Américain Sean O'Malley a conservé sa ceinture des poids coqs face à l'Équatorien Marlon Vera à l'unanimité des juges.

 

AFP / Los Angeles (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
15H
14H
13H
11H
10H
09H
07H
04H
00H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/