single.php

Ligue 1: sans Lacazette, Lyon se relance à Lorient

Privé de son buteur Alexandre Lacazette, Lyon a tout de même trouvé la faille pour aller gagner à Lorient (2-0), samedi lors de la 25e journée de Ligue 1, et reprendre sa marche en avant.

LOIC VENANCE - AFP

Privé de son buteur Alexandre Lacazette, Lyon a tout de même trouvé la faille pour aller gagner à Lorient (2-0), samedi lors de la 25e journée de Ligue 1, et reprendre sa marche en avant.

Avec 31 points, Lyon se hisse provisoirement à la 10e place et oublie un peu la gifle subie dimanche dernier à domicile contre Lens (0-3), déjà sans son meilleur buteur, qui avait interrompu une série de quatre victoires.

Lorient, qui avait déjà perdu contre Nantes (0-1) à domicile il y a quinze jours, mais qui avait gagné à Rennes (2-1) la semaine dernière, n'arrive pas à s'extirper de la zone dangereuse avec une 15e place (25 pts), une longueur devant le barragiste virtuel, Le Havre.

"Aujourd'hui, une équipe de football ne peut pas reposer sur un seul joueur", avait souligné l'entraîneur Pierre Sage, avant ce match, en évoquant l'absence de Lacazette, touché à une cuisse contre Strasbourg, en Coupe de France, fin février.

Ses joueurs ont exaucé son souhait en remportant, avec autorité, leur premier match sans leur avant-centre cette saison.

Face à des Lorientais trop timorés et imprécis techniquement qui ont souvent ralenti leurs offensives, Lyon a très bien débuté le match en se créant trois grosses occasions lors des 20 premières minutes.

Dès la 11e minute, une frappe croisée de Corentin Tolisso avait sonné la charge, provoquant une parade d'Yvon Mvogo, encore bien présent sur la reprise de près de Saïd Benrahma, qui avait suivi.

Deux minutes plus tard, le portier suisse s'était encore bien détendu sur sa droite pour repousser une frappe de Nemanja Matic, et, à la 19e, un long centre rentrant de Tolisso, écarté à gauche, avait trouvé la tête de Clinton Mata, au deuxième poteau, de peu à côté.

Si les Lyonnais s'étaient ensuite un peu endormis, face à des Merlus qui avaient mieux conservé le ballon sans en faire grand chose, ils sont revenus bien plus tranchants des vestiaires.

Sur leur première opportunité du deuxième acte, c'est le latéral gauche Nicolas Tagliafico qui a plongé au coeur de la surface de réparation adverse pour catapulter le centre de son homologue de droite, Mata, au fond des filets (0-1, 52e).

Douze minutes plus tard, alors que Gift Orban trépignait le long de la ligne de touche pour le remplacer, Mama Baldé, titularisé au poste de Lacazette, s'est échappé en contre avant de dribbler Mvogo et de doubler la mise (0-2, 64e).

Il s'agissait du premier but de l'attaquant international de Guinée-Bissau sous les couleurs lyonnaises.

Treize minutes après son entrée en jeu, Rayan Cherki, d'une frappe enveloppée à ras de terre, a encore forcé Mvogo à une belle parade sur sa droite (78e).

Mais les Gones n'avaient pas besoin de ça pour s'assurer un succès aussi tranquille que convaincant, Lorient n'ayant cadré aucun tir.

Les trois rencontres à venir, contre Toulouse, Reims et Nantes, sans oublier la demi-finale de Coupe de France contre Valenciennes, pourraient dessiner une fin de saison bien plus intéressante que la phase aller ne l'aurait laissé penser.

AFP / Lorient (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
09H
08H
07H
04H
03H
23H
21H
20H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/