single.php

Foot: Liverpool et Manchester City s'accrochent (1-1), Arsenal en profite

Liverpool et Manchester City ont mené dimanche à Anfield une bataille brûlante, tendue et finalement sans vainqueur (1-1), sauf pour Arsenal qui conserve la tête du championnat à dix journées du terme.

Paul ELLIS - AFP

Liverpool et Manchester City ont mené dimanche à Anfield une bataille brûlante, tendue et finalement sans vainqueur (1-1), sauf pour Arsenal qui conserve la tête du championnat à dix journées du terme.

Les trois poids lourds de la Premier League attaquent la dernière ligne droite dans un mouchoir de poche. Les Gunners, avec 64 points, sont en pole grâce à une meilleure différence de buts vis-à-vis de Liverpool, avec City dans le rétro (63 pts).

"Nous avons déjà surmonté beaucoup de choses cette saison, mais aujourd'hui nous avons montré que nous étions prêts à nous battre jusqu'au bout de la course", a réagi Jürgen Klopp, l'entraîneur des Reds, à l'antenne de Sky Sports.

La lutte reprendra de plus belle le 31 mars, après la trêve internationale, avec les chocs Liverpool-Brighton et Manchester City-Arsenal.

. Guardiola-Klopp dos à dos

Mo Salah, le milieu de Liverpool, continue à jouer alors que son coéquipier Alexis Mac Allister est au sol, lors du match de Premier League contre Manchester City dimanche à Anfield Road.

Mo Salah, le milieu de Liverpool, continue à jouer alors que son coéquipier Alexis Mac Allister est au sol, lors du match de Premier League contre Manchester City dimanche à Anfield Road.

Paul ELLIS - AFP

Le dernier bal en championnat entre Jürgen Klopp et Pep Guardiola, son meilleur ennemi de la dernière décennie, s'est terminé dans la furie d'un match haletant et passionnant jusqu'à la dernière seconde.

"Quel match, quelle ambiance, quel après-midi!", s'est d'ailleurs exclamé l'Allemand, qui quittera Liverpool en fin de saison pour se reposer.

Ses Reds à réaction, comme souvent, ont effacé l'ouverture du score de John Stones (23e, 0-1), laissé seul au premier poteau sur un corner admirablement tiré par Kevin De Bruyne.

Darwin Nunez est venu obtenir un penalty indiscutable, qu'Alexis Mac Allister a transformé (50e, 1-1), sur une passe en retrait mal appuyée de Nathan Aké, en se faisant faucher dans la surface par Ederson, blessé sur l'occasion.

Liverpool a réclamé deux nouveaux pénalties dans le temps additionnel, sur des fautes supposées contre Salah et Mac Allister, mais l'arbitre n'a pas bronché. City a touché une fois la barre transversale (Phil Foden 73e) et un poteau (Jérémy Doku 89e).

Les Citizens comptent désormais vingt-et-un matches sans défaite, toutes compétitions confondues, mais ils ont de nouveau été tenus en échec à Anfield, un des rares stades où ils se cassent régulièrement les dents.

Guardiola ne s'y est imposé qu'une fois depuis son arrivée au début de la saison 2016-2017. C'était en février 2021 devant des tribunes vidées par la pandémie de coronavirus. Il n'aura donc jamais réussi à le faire devant Klopp et ses supporters réunis.

"Je sais à quel point c'est difficile à Anfield. C'est également difficile à l'Etihad, Liverpool n'y a pas gagné depuis huit ans", a pointé l'Espagnol après la rencontre. "Nous prouvons, des deux côtés, que nous sommes d'incroyables compétiteurs".

. Tottenham frappe fort

Quatre buts en seconde période ont permis à Tottenham, plus tôt dans la journée, de dompter Aston Villa (4-0), son grand rival dans la lutte pour la quatrième place qualificative en Ligue des champions.

Les Spurs avec 53 points reviennent à deux longueurs d'Aston Villa (4e, 55 points) avec un match en plus à disputer, contre Chelsea, à une date encore non définie.

Leur domination, stérile avant la pause (un tir, non cadré), s'est concrétisée grâce à James Maddison (50e), Brennan Johnson (53e), Heung-Min Son (90e+1) et Timo Werner (90e+5), face à une équipe réduite à dix après 65 minutes.

"Tout le monde disait que c'était une question de vie ou de mort pour nous. Je suppose que nous ne sommes pas encore morts", s'est amusé l'entraîneur Ange Postecoglou auprès de la BBC.

Tottenham n'avait plus gagné depuis avril 2022 contre Aston Villa en championnat, déjà un 4-0 à Birmingham.

La suite? Ne pas regarder trop loin, plutôt "match après match, désolé pour la réponse cliché ennuyeuse", a évacué Maddison sur Sky Sports.

Les prochains adversaires des Spurs s'appellent Fulham, Luton, West Ham et Nottingham Forest.

Dimanche, West Ham a remonté deux buts à Burnley (2-2), avec une égalisation dans le temps additionnel, pour conserver sa septième place avec un point d'avance sur Brighton, vainqueur 1-0 de Nottingham Forest.

AFP / Liverpool (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
13H
12H
11H
09H
08H
07H
00H
Revenir
au direct

À Suivre
/