single.php

C1: la peur du vide pour le PSG et le Bayern avant l'apothéose City-Real

Le PSG qui doit renverser Barcelone à Montjuic, le Bayern qui ne joue plus que la C1 après la perte du championnat ce week-end, et la suite du thriller entre City et le Real, sont les principaux enjeux des quarts de finale retour de Ligue des champions mardi et mercredi.

Anne-Christine POUJOULAT - AFP/Archives

Le PSG qui doit renverser Barcelone à Montjuic, le Bayern qui ne joue plus que la C1 après la perte du championnat ce week-end, et la suite du thriller entre City et le Real, sont les principaux enjeux des quarts de finale retour de Ligue des champions mardi et mercredi.

. Barcelone-PSG: en finir avec la "remontada"

Au pied du mur après sa défaite au Parc des Princes à l'aller (3-2), le PSG a néanmoins l'occasion au stade olympique de Montjuic mardi (21h00), de solder définitivement ses comptes avec le Barça, en net regain de forme après une première partie de saison tronquée.

La "remontada" de 2017, alors que les Blaugrana étaient dirigés par Luis Enrique, actuel entraineur du PSG, hante encore les esprits parisiens. Une victoire en terre catalane et une qualification en demi-finale de Ligue des champions panseraient définitivement les plaies de Kylian Mbappé et de ses partenaires.

Les chiffres ne jouent pas en leur faveur: aucune équipe française ne s'est qualifiée pour le tour suivant en C1 après avoir perdu le match aller à domicile.

Mais malgré sa victoire à l'aller, malgré son net regain de forme en Liga où il occupe la deuxième place derrière le Real et n'a plus perdu depuis dix rencontres, le Barça, paradoxalement, n'a jamais paru aussi prenable pour les Parisiens.

. Borussia Dortmund-Atlético Madrid: ballottage favorable pour Madrid

Ligue des champions 2023-2024: quarts de finale

Ligue des champions 2023-2024: quarts de finale

Jean-Michel CORNU, Vincent LEFAI - AFP

Dans l'affiche la moins prestigieuse des quarts de finale, qui désignera tout de même l'adversaire du PSG s'il atteint les demies, l'Atlético d’Antoine Griezmann part avec un léger avantage mardi (21h00) au Westfalenstadion de Dortmund.

Les Madrilènes se sont imposés à l'aller 2 buts à 1, grâce notamment à leur attaquant français, auteur d'un but. Ils ont récidivé ce week-end en championnat face à la surprise Gérone, où "Grizou" a encore été décisif avec un doublé.

Les Allemands de leur côté, ont perdu leur arme offensive N.1, l'Ivoirien Sébastien Haller, auteur du but de l'espoir à Madrid, mais touché face à Mönchengladbach ce week-end en Bundesliga et forfait mardi en C1.

. Bayern Munich-Arsenal: le "grand test" d'Arsenal, le grand vide du Bayern ?

Avant le match aller, la dynamique positive était clairement du côté des Anglais d'Arsenal, alors leaders de Premier League, qui recevait, pour leur premier quart de C1 depuis 2010, un Bayern moribond, prêt à abandonner à Leverkusen son titre de champion d'Allemagne qu'il détenait sans discontinuer depuis 11 saisons.

Une semaine plus tard, la tendance s'est sensiblement inversée. D'abord, le Bayern a plus que tenu tête à Arsenal lors du match aller, rentrant de Londres avec un match nul (2-2) et un ballottage favorable pour le retour à Munich mercredi (21h00). Ensuite, Arsenal a perdu la tête du championnat anglais au profit de City ce week-end en chutant à domicile face à Aston Villa (2-0).

Mikel Arteta, l'entraineur des Gunners a exhorté ses troupes à "faire preuve de caractère", pensant que le quart retour ne pouvait pas mieux tomber pour "se comporter en leader".

Il faudra cela et plus encore à ses joueurs pour venir à bout du Bayern, qui depuis ce week-end, n'a officiellement plus que la Ligue des champions pour sauver sa saison.

.Manchester City-Real Madrid: la belle de la belle

La grande affiche des quarts de finale a tenu toutes ses promesses la semaine passée à l'aller au Bernabeu où ce qui constitue probablement les deux meilleures équipes d'Europe se sont neutralisées 3 buts partout.

Federico Valverde (g) félicité par Luka Modric après avoir égalisé pour le Real Madrid face à Manchester City, le 9 avril 2024 au stade Bernabeu

Federico Valverde (g) félicité par Luka Modric après avoir égalisé pour le Real Madrid face à Manchester City, le 9 avril 2024 au stade Bernabeu

Pierre-Philippe MARCOU - AFP/Archives

Tout reste ouvert lors du match retour à l'Etihad stadium de Manchester mercredi (21h00). Le Real est confortablement installé en tête de la Liga et City ce week-end a pris, un peu par surprise, la tête de la Premier League, à la faveur des défaites d'Arsenal et Liverpool.

Les Citizens restent plus que jamais en course pour doubler leur triplé historique de la saison dernière (Premier League, C1, coupe d'Angleterre). Mais Madrid, fort de ses 14 titres, reste le club le plus expérimenté en Ligue des champions.

Le vainqueur de ce nouveau classique d'Europe, portera l'étiquette de favori pour le reste de la compétition.

Programme des quarts de finale retour:

Mardi

(21h00) FC Barcelone (ESP) - Paris SG (FRA)

Dortmund (GER) - Atlético Madrid (ESP)

Mercredi

(21h00) Bayern Munich (GER) - Arsenal (ENG)

Manchester City (ENG) - Real Madrid (ESP)

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/