single.php

Allemagne: Leverkusen au petit trot vers un premier titre de champion

Encore une fois en supériorité numérique pendant plus d'une heure, le Bayer Leverkusen a poursuivi son impressionnant sans-faute cette saison, en dominant dimanche soir Wolfsburg (2-0) dans sa BayArena, faisant un pas de plus vers un premier titre de champion.

INA FASSBENDER - AFP

Encore une fois en supériorité numérique pendant plus d'une heure, le Bayer Leverkusen a poursuivi son impressionnant sans-faute cette saison, en dominant dimanche soir Wolfsburg (2-0) dans sa BayArena, faisant un pas de plus vers un premier titre de champion.

A neuf journées de la fin de l'exercice 2023/24, le Bayer Leverkusen compte dix points d'avance sur le Bayern Munich, qui retrouve quelques couleurs après un mois de février catastrophique qui lui a fait perdre le contact sur le leader (quatre points sur douze possibles quand Leverkusen prenait le maximum).

Dans ce sprint final, les hommes de Xabi Alonso disposent ainsi de trois jokers pour aller chercher un premier titre de champion d'Allemagne, et mettre fin à onze saisons consécutives d'une hégémonie bavaroise sur le football allemand.

Et même si Xabi Alonso affirmait encore la semaine dernière que cette situation au classement et les dix points d'avance ne voulaient rien dire à ce moment de la saison, jamais dans l'histoire de la Bundesliga, un club n'est parvenu à combler en tel écart en neuf journées.

Après son match nul (2-2) arraché in extremis à Bakou jeudi soir sur la pelouse de Qarabagh en huitième de finale aller de la Ligue Europa, et sa victoire dimanche lors de la 25e journée de Bundesliga, Leverkusen reste toujours invaincu sur les 36 matches disputés cette saison (toutes compétitions confondues), série record en cours pour une club allemand.

- Gestion de l'effort -

Lors des trois derniers matches du Werkself (surnom de l'équipe du club fondé par le chimiste Bayer en 1904), leurs adversaires leur ont facilité la tâche avec des cartons rouges. Mayence en avait pris un à la 80e minute, Cologne à la 14e minute.

Dimanche, Wolfsburg a joué en infériorité numérique à partir de la 28e minute, avec l'exclusion de Moritz Jenz, qui a écopé d'un second carton jaune pour une faute sur l'avant-centre tchèque de Leverkusen, Patrik Schick.

Il n'en fallait pas moins pour les coéquipiers de Lukas Hradecky pour signer une 21e victoire cette saison en Bundesliga, autant que le Bayern en 34 matches lors du sacre 2022/23. L'international nigérian Nathan Tella a ouvert le score de la tête à la 37e minute, venant concrétiser la domination de Leverkusen.

Avant ce but de Tella, Florian Wirtz avait trouvé le poteau du gardien de Wolfsburg Koen Casteels (22e minute).

En seconde période, la défense de Leverkusen n'a jamais été inquiétée et l'équipe de Xabi Alonso s'est contentée de gérer son avance d'un but et économiser des forces, en vue du huitième de finale retour de la Ligue Europa, programmé jeudi contre Qarabagh à domicile.

Florian Wirtz a de nouveau touché le poteau dans les cinq dernières minutes, mais cette fois-ci pour tromper Casteels (86e minute) et doubler la mise pour Leverkusen.

Le club en périphérie de Cologne est encore engagé dans trois compétitions entre le championnat, la Ligue Europa et la Coupe d'Allemagne et une demi-finale à jouer contre Fortuna Düsseldorf, pensionnaire de deuxième division.

AFP / Munich (Allemagne) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
08H
07H
04H
03H
23H
21H
20H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/