single.php

Marti (UBB) : "Frustrés de ne plus avoir les cartes en main"

Par Jérémy Jeantet

Le président de l'Union Bordeaux-Bègles a admis que son équipe vise la 6e place cette saison, même si la mauvaise passe actuelle rend cet objectif plus difficile à atteindre.

Thumbnail

Actuel 8e de Top 14 avant de recevoir La Rochelle, ce samedi, les Bordelais pointent à 2 points des places qualificatives pour les phases finales, qui sont devenues, au fil de la saison, un véritable objectif du club. "Au début de la saison, on voulait faire mieux que la saison dernière, a expliqué Laurent Marti, président de l'UBB, invité de l'émission spéciale de Rugby & Cie en direct de la brasserie "Chez Pompon, en plein centre-ville de Bordeaux. On savait qu’on accélèrerait sur le recrutement. On a vu que Castres, Montpellier avaient des difficultés et la 6e place est devenue un objectif abordable. Mais on a pédalé dans la semoule ces derniers temps et on est frustrés de ne plus avoir les cartes en main."Le manager de l'UBB, Raphaël Ibanez, partage ce point de vue mais veut rester optimiste : "Le collectif a tendance à subir les événements. On ne va pas se cacher derrière des contre-performances de joueurs, je pense que c’est un tout. Mais j’ai quand même beaucoup d’espoirs pour la suite de la saison. Evidemment on est dans une situation délicate au niveau sportif mais je crois à la force de notre équipe."Pour Arnaud David, journaliste rugby pour le quotidien Sud Ouest, l'UBB peut effectivement continuer à viser les phases finales, à condition de vite se ressaisir : "La porte était grande ouverte et elle est en train de se refermer. Il y a des raisons d’y croire que l’équipe fait preuve d’un état d’esprit remarquable. Mais elle joue moins bien au rugby, ses individualités brillent un peu moins. Le calendrier n’est pas évident mais n’est pas impossible non plus. Il y a un dernier match à Toulouse qui risque de peser très lourd."

L'info en continu
09H
08H
07H
02H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/