single.php

Yvelines: un professeur suspendu après des soupçons d'attouchements sur élève

Un professeur de l’école élémentaire Jules-Vallès de Plaisir (Yvelines), soupçonné d'attouchements sur élève, a été suspendu mardi, ont indiqué le rectorat et le parquet de Versailles à l’AFP vendredi.

Christophe ARCHAMBAULT - AFP/Archives

Un professeur de l’école élémentaire Jules-Vallès de Plaisir (Yvelines), soupçonné d'attouchements sur élève, a été suspendu mardi, ont indiqué le rectorat et le parquet de Versailles à l’AFP vendredi.

Un signalement a été adressé au procureur de la République, a précisé le rectorat qui ajoute qu’une enquête de police est en cours.

Du personnel de l’Education nationale et une psychologue sont sur place pour répondre aux questions des familles.

"Le recteur de l’académie de Versailles ainsi que la Dasen (directeur académique des services de l’Education nationale, NDLR) des Yvelines resteront extrêmement vigilants quant au suivi et à l’accompagnement qui sera mis en place", indique le rectorat.

Le professeur, qui n'a pour l'heure pas été placé en garde à vue, a lui-même été agressé par un parent d'élève, a indiqué le parquet.

Selon un parent d’élève de cet établissement joint par l'AFP, le professeur soupçonné est un homme d’une trentaine d’années qui enseigne dans une classe de CE1.

Les faits supposés ont été signalés par une élève de CE2, qu'il aurait notamment touchée au niveau de la poitrine. Quatre autres élèves de CE1 ont également dit avoir été victimes d’attouchements, a précisé le parent d'élève.

"Il les mettait sur ses genoux et faisait des guilis", décrit le parent d'élève qui précise que plusieurs enfants ont relaté de "fausses claques sur les fesses, sur les joues" et même des "mains dans la culotte".

Le professeur aurait déjà été averti au mois de janvier en raison d'une trop grande proximité avec ses élèves, affirme cette même source qui s'étonne de l'inaction de la direction de l'établissement.

Une délégation de parents d'élèves s'est rendue vendredi après-midi dans l'établissement, à la sortie des classes, et a rencontré la maire de Plaisir Joséphine Kollmannsberger et des responsables de l'académie de Versailles. Des policiers étaient présents.

Selon le parent d'élève joint par l'AFP, une inspectrice de l'Education nationale a indiqué que le professeur avait fait l'objet de deux recadrages récents, dont le dernier fin janvier.

L'académie a par ailleurs affirmé lors de cette réunion ne pas être au courant du dossier antérieur dans lequel cet enseignant est impliqué.

Trois parents d'élèves ont prévu de déposer une plainte samedi à la brigade des mineurs de Versailles.

AFP / Versailles (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
09H
08H
05H
23H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/