single.php

Un théâtre historique d'Ajaccio, fermé depuis neuf ans, rouvre ses portes

Le théâtre L'Empire, "salle mythique" d'Ajaccio créée en 1958 et qui avait fermé ses portes au public en 2015, a rouvert jeudi après une rénovation qui a conservé son inspiration Art Déco.

PASCAL POCHARD-CASABIANCA - AFP

Le théâtre L'Empire, "salle mythique" d'Ajaccio créée en 1958 et qui avait fermé ses portes au public en 2015, a rouvert jeudi après une rénovation qui a conservé son inspiration Art Déco.

Les spectateurs ont de nouveau pu monter jeudi soir le double escalier de ce théâtre emblématique de la plus grande ville de Corse pour "Le jour du kiwi", pièce de Laetitia Colombani avec Gérard Jugnot et son fils Arthur qui a enthousiasmé une salle comble.

La réhabilitation de ce "grand théâtre d'Ajaccio", situé en plein centre de la ville corse, sur l'artère principale qu'est le cour Napoléon, s'est attachée à préserver "l’esprit des lieux", a souligné Michel Marti, directeur du théâtre.

En octobre 2022, le Laetitia, un cinéma voisin créé dans les années 1950 et fermé au public en 2017, a déjà rouvert "dans le coeur de ville", totalement réhabilité en conservant le style de l'époque.

Des spectateurs arrivent au théâtre L'Empire, le 18 avril 2024 à Ajaccio, pour sa ré-ouverture après sa rénovation

Des spectateurs arrivent au théâtre L'Empire, le 18 avril 2024 à Ajaccio, pour sa ré-ouverture après sa rénovation

PASCAL POCHARD-CASABIANCA - AFP

La décoration du théâtre L'Empire a également conservé son "inspiration Art déco, avec ses rideaux rouges et ses sièges assortis, sa métallerie, ses dorures, ses luminaires psychédéliques, son double escalier et sa verrière refaite à neuf", a souligné la mairie.

Dans le cadre d'un partenariat public-privé, ce théâtre qui reçoit "une subvention de programmation de 170.000 euros" par la ville d'Ajaccio et dont les 700.000 euros de travaux ont été financés à "60% par la Collectivité de Corse", peut accueillir jusqu'à 950 personnes.

Depuis 2005 et la fermeture du théâtre Kalliste où se rendait à pied le préfet Claude Erignac lorsqu'il a été tué par balles en février 1998, la ville ne disposait que de l'Espace Diamant (319 places), du palais des sports et spectacles Palatinu (3.000 places), de l'auditorium du palais des congrès (434 places), ainsi que de petites salles associatives, pour proposer des spectacles.

Dans son rapport pour proposer le financement des travaux de réhabilitation de l'Empire, approuvé en novembre 2023 à l'Assemblée de Corse, la Collectivité de Corse pointait "le sous-équipement culturel ajaccien dans le domaine du spectacle vivant".

AFP / Ajaccio (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
17H
16H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/