Sprint final à Rungis avant Noël !

Stéphane Layani - Président-Directeur du Marché International de Rungis
Stéphane Layani, président-directeur général du marché international de Rungis, interviewé par Cécile de Ménibus et Patrick Roger dans "L’invité de l’actu" sur Sud Radio, à 8h10. AFP

Stéphane Layani, président-directeur général du marché international de Rungis, était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 21 décembre 2018, animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger. Il explique le contexte du marché de Rungis à quelques jours de la fête de Noël et du réveillon de fin d'année.

Dernière ligne droite à Rungis avant les fêtes

Rungis est le plus grand marché du monde, "grâce à l'agriculture française de qualité, grâce à la gastronomie d'excellence et grâce au goût des Français pour la bonne chère", explique Stéphane Layani, PDG du marché international de Rungis. Certains produits viennent du monde entier. À quelques jours de Noël, que se passe-t-il à Rungis ? "En France, on fait ses courses au dernier moment. C'est aussi vrai pour les restaurateurs, les bouchers, les volaillers et les fromagers."

Avant Noël, vendredi, samedi et dimanche seront des grosses journées. Si l'on regarde les prix, ont-ils été touchés par l'inflation ? "Je crois qu'il y en a pour toutes les bourses. On peut faire un Noël avec des prix réduits, à cinq euros certaines portions. Nous avons eu beaucoup de quantité et la balance s'équilibre : si l'offre est abondante, les prix sont plus modérés."

Un marché de professionnels à professionnels

Le marché de Rungis ne s'adresse qu'aux professionnels. Quelles nouveautés à venir ? "Nous pensons que nos clients, les détaillants et les marchés, vont se mettre de plus en plus à Internet et qu'il faut penser à pouvoir leur livrer à tout moment des produits de Rungis. Ce sera le cas grâce à cette nouvelle plateforme en ligne."

Cette année, quel est le menu de Noël de Stéphane Layani ? "Je reste dans la tradition : un très bon foie gras que je vais faire moi-même ; j'ai aussi commandé un chapon que je vais cuire doucement avec des crosnes et des châtaignes, ensuite j'aurai un très beau plateau de fromages. Je termine toujours par des fruits et un ami primeur à Paris fait des gâteaux et des bûches de fruits délicieux."

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" avec Cécile de Ménibus et Patrick Roger en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio