SONDAGE EXCLU - la Santé, préoccupation première des Français devant l'inflation et la délinquance

Selon un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio, les Français continuent de faire de la Santé, leur premier sujet de préoccupation.

santé
Les hôpitaux et les services d'urgence en crise.

Selon un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio, le thème de la Santé reste la préoccupation première des Français malgré une légère baisse par rapport à l'année dernière et l'année précédente. Cette année, 81% des Français expliquent que la Santé est le thème "tout à fait prioritaire" contre 83% en 2021 et 82% en 2020. Des chiffres bien plus importants que ceux des 3 années précédentes... Puisqu'entre 2017 et 2019, les Français faisaient de la Santé un thème prioritaire qu'à seulement 61% (moyenne des 3 années).

Sondage

Le deuxième thème qui apparait comme prioritaire selon notre sondage Ifop est celui de l'inflation. Avec 77% de "oui", les Français affirment que la hausse des prix dans ce contexte inflationniste est un sujet prioritaire tout comme celui de la Santé. "C'est un phénomène nouveau qui fait perdre beaucoup de repères aux Français" détaille Frédéric Dabi, le directeur général de l'institut de sondage l'Ifop, sur Sud Radio. "Le sentiment est à une déliquescence du pays, que la situation tombe, explique-t-il. Les hôpitaux, l'École... il ne faut pas oublier pourquoi Zemmour était si haut dans les sondages pendant la présidentielle, le constat qu'il faisait était un vrai ressenti des Français".

SONDAGE - Les électeurs d'Emmanuel Macron davantage confiants pour l'avenir que les autres

Sur le podium des priorités, les Français mettent la lutte contre la délinquance en 3e position avec 74% de vote. L'insécurité qui se place devant l'éducation, le terrorisme et "le relèvement des salaires et du pouvoir d’achat" avec 73% des votes.

SONDAGE

Interrogés selon le vote à la dernière élection présidentielle, les Français ayant glissé le bulletin "Emmanuel Macron" sont davantage optimistes que les autres. Ils ne sont tout de même que 40% à être optimiste contre 26% pour les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et 25% pour ceux de Valérie Pécresse. Pour ce qui est des électeurs de Marine Le Pen et Éric Zemmour, on se dit confiants à l'avenir pour, respectivement, 15 et 6% des sondés.

À lire aussi : 

Santé: les Français "trouveront toujours un soignant pour s'occuper d'eux", assure Braun